Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le Clos-du-Roy orphelin de son bistrot

Publié par vierzonitude sur 23 Mars 2018, 07:30am

Le Clos-du-Roy orphelin de son bistrot

Le quartier du Clos-du-Roy n'a plus de bistrot, l'Oasis, depuis sa fermeture administrative, en janvier, à la suite d'une descente de police. Du coup, les habitants se retrouvent orphelins,  "sans lieu de convivialité où « regarder un match ou jouer aux cartes », déplorent les animateurs du Point accueil jeunes, mandatés par les anciens clients du bar", lit-on dans la presse locale. Plus un seul troquet à la ronde, plus de zinc où poser les coudes, ce commerce de proximité prend une importance phénoménale du fait de son absence.

A la question  «Quelle solution pouvez­-nous leur proposer ? » interrogent les animateurs, la maire-adjoint chargée des comités de quartier, Solange Mion,  répond : « On va organiser une réunion pour poser le problème». On espère surtout que ce sont les solutions qui seront posées, mais lesquelles ? Ou laquelle ? Car comment remplacer un bistrot, l'ambiance d'un bistrot, par autre chose ?

Pour une fois que la ville de Vierzon va se pencher sur ce problème récurrent de la disparition des bistrots et plus largement des commerces de proximité, on ne va pas bouder notre plaisir. Dommage que ce genre de réaction intervienne en mars 2018 alors que de nombreux commerces et surtout de nombreux troquets ont disparu de la surface de Vierzon. Plus que 37 bistrots, si nos comptes sont exacts, cela ne fait pas lourd dans une ville qui en a connu des centaines.

Après le centre de santé municipal, le service municipal de l'eau, la police municipale, l'éclairage municipal, le salon du livre municipal, le festival municipal, il ne manque plus, c'est vrai, que le débit de boissons municipal. A suivre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
On ne va quand même pas plaindre les anciens exploitants de ce bar !!!! Ni ses (ex) clients
Répondre
C
Soyez clairs et aussi exhaustifs que possible ou vous dégagez avec les honneurs. La France du 21ème siècle n'a que faire de journaleux approximatifs et à courte vue, pour rester polis et obligeants. Les sujets qui se présentent chaque jour ne sont plus compatibles avec un dilettantisme angélique ou complaisant qui vont vite s'avérer mortifères (Cf. l'an 476 de notre ère).
Et apprenez également à traiter toutes les remarques des commentaires qui vous sont adressés, ce qui n'est pas encore le cas ici.
Répondre
V
La publication de vote commentaire vous donne tort
V
Normal que les anciens clients soient « en manque » de ce bistrot après sa fermeture car si ce bar était une plaque tournante du trafic de drogue l’ambiance devait y être « stupéfiante » pour regarder dans la convivialité un match ou y jouer aux cartes :-)
Répondre
V
La mauvaise foi ! Il est écrit depuis le début dans le post que le bar a fermé après une descente de police ! C'est tout de même explicite. Il n'est pas écrit qu'il a fermé pour raisons économiques. Mais vous ne lisez que ce que vous voulez, ou pas d'ailleurs...
C
Merci à vous pour cette précision qui éclaire tout et qu'une fois de plus ce site s'est bien gardé de signaler. D'autant qu'il n'y a pas qu'un problème de stupéfiants, comme le relatait la presse locale en date du 28/01/2018.

Que la municipalité rebondisse et soutienne on peut le concevoir, clientélisme oblige compte tenu du fait que la population des logements sociaux constitue son dernier réservoir de voix.
Mais que Vierzonitude compatisse alors que dans ses colonnes ces faits de délinquance présumés sont dénoncés quotidiennement alors là c'est foutage de gueule et grande bouffe généralisée à tous les râteliers.

Il serait également utile que Mme la Députée précise la nature de ses liens avec les intéressés, si je me réfère à un échange de messages sur Facebook en date du 30/12/2015. Aucun amalgame d'aucune sorte de ma part, mais je ne suis sans doute pas le seul dans la région à m'interroger.

Pour conclure aujourd'hui sur ce thème des "commerces" qu'on aimerait bien ne plus jamais voir, on peut constater que rien n'a été dit ici clairement sur la fermeture administrative (avec incarcération je crois) d'un autre commerce du centre-ville (sur une place emblématique ?) survenue il y a quelques mois.

Mais pour certains tout le monde il est beau tout le monde il est gentil si ça peut servir leurs intérêts.

Archives

Articles récents