Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon

Publié par vierzonitude sur 5 Août 2017, 06:00am

Pour celles et ceux qui rentrent de vacances et tombent nez à nez avec le vide abyssal créé par les démolitions en centre-ville, le choc est rude. Le changement se dépeint, déjà, en haut de l'avenue de la République où l'ancien immeuble des Nouvelles-Galeries faisait bloc, depuis plus d'un siècle, en bas de la rue principale de la ville. A cette façade uniforme à la quelle nos regards s'étaient formés depuis la naissance pour des générations de Vierzonnais, prend place un chantier de gravats et une toute autre vue, à laquelle il va falloir s'habituer. On ose espérer, évidemment, que nos yeux qui se heurtent désormais à d'autres murs que ceux de l'ancien immeuble des Nouvelles-Galeries, auront des coubes et des arêtes plus agréables à regarder quand les travaux, l'intégralité des travaux, sera terminé.

L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon

Avec le recul, et passée l'euphorie de la démolition et du nuage de poussière, de nouveaux jours se lèvent sur un nouvel environnement qu'il va falloir apprivoiser. Il va aussi que cet environnement s'affine et offre le meilleur de lui-même. Car évidemment, plus d'un siècle avec le même paysage, ça forge des habitudes visuels et des placements dans l'espace qui na valent plus rien aujourd'hui. Notre rapport à la géographie du centre-ville s'en trouve bouleversé. Ne serait-ce que, de l'avenue de la République, voir aussi loin, aussi loin que... la façade miteuse de l'ex-Rotonde qui tombera en septembre et le mur peu avenant de l'ancienne Poste qui se dresse désormais comme unique rempart devant nos yeux. C'est étrange à dire, mais l'arbre, devant l'ancien café Le National, boucherait presque la vue. Mais gardons-le précieusement, le cente-ville manque cruellement de vert.

L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon

De la rue Voltaire, le changement est sans doute le plus criant. On y voit maintenant la façade lépreuse de l'ancien magasin Aubrun, belle façade art-déco qui a perdu de sa superbe et devenue, depuis, celle d'un opticien. Il faudra qu'il chausse lui-même les lunettes qu'il vend pour se rendre compte que, désormais, ce n'est plus possible de laisser une telle façade dans cet état-là et que la disparition de l'ancien immeuble des Nouvelles-Galeries met en lumière la laideur de certains murs et de certains façades. Pourtant, cet ex-magasin de vêtements, également ex-magasin de meubles apparemment et ex-magasin de serrurerie (Servix), parti en 1989 au Forum République), mérite d'être (re)mise en valeur. Y-aura-t-il des aides pour les propriétaires ? Cette façade sera-t-elle remise rapidement en beauté pour que le point de vue de la rue Voltaire, ne fasse pas regretter la présence de l'ancien immeuble des Nouvelles-Galeries, tant d'efforts pour se dire cela, ce serait dommage.

L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon
L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon
L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon

Face à l'absence de l'immeuble centenaire, la vue est faussée car, à droite, une partie de la Rotonde, en bordure de la rue Voltaire, et les logements, derrière toujours à droite, disparaîtront aussi, mais en septembre. Toutefois, sous l'arbre de la placette, face à l'ex-café Le National, on s'aperçoit du gigantisme du... travail encore à effectuer pour que cet espace laissé vacant soit à la fois ré-habité architecturalement et humainement. Une place seule, suffira-t-elle, à occuper le vide ? Même avec des bancs et quelques arbres ? L'argument de l'eau fera-t-il oublier le vaste espace qui s'ouvre en centre-ville, comme une saignée. Question cruciale : verra-t-on vraiment l'eau, de ce point de vue ou n'est-ce qu'un argument marketing pour nous vendre le projet ? Vierzonitude n'est pas en train de regretter le choix de cette démolition, mais depuis les incertitudes autour de la construction des logements sociaux à la place du square des Remparts (projet finalement abandonné), l'incertitude de l'ancienne Poste (ex-magasin Plus), finalement rachetée par la ville pour en détruire une partie et ne terminer les travaux de l'aménagement intérieur u'en 2020, Vierzonitude se demande si le projet final est vraiment... finalisé. Vierzon ne mérite pas de l'à-peu près dans ce projet.

L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon
L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon
L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon

L'autre changement de taille se ressent plus qu'il ne se voit : c'est le passage rue Armand Brunet, de la route de Bourges vers le centre-ville. On ne sent cette sensation d'écrasement des bâtiments et il y a de la lumière, désormais, sur la partie droite ! Pendant plus d'un siècle, ce goulot d'étranglement a participé à la mauvaise image de la ville, quand des milliers de camions y transitaient, en plus des voitures qui se croisaient chaque été. Les murs sombres minaient l'arrivée dans le centre-ville au bout d'une longue course qui commençait aux Forges et dont on avait l'impression qu'elle allait s'achever là, coincé entre des immeubles menaçants. Sur cette partie-là, le pari est gagné. Sauf qu'il faudra refaire le mur de l'ancienne Poste et refaire d'ailleurs tous les murs qui auront les stigmates des démolitions, sans quoi, on aura l'impression d'un projet qui n'est pas fini. Pour l'instant, on y croit toujours. Reste à ne pas être déçu...

L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon
L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon
L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon
L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon
L'incroyable métamorphose du centre-ville de Vierzon

Commenter cet article

JIM 06/08/2017 04:00

les élus majoritaires passent leur temps aux trompe l'oeil... casser des trucs pour faire oublier qu'ils ne font rien contre tout ce qui empire: chômage, insécurité, saleté, absence de projet pour structurer la ville! on se moque des habitants! ce vide qui va rester ainsi ... car après, il n'y aura qu'un peu plus de pierre bétonnière, de minéral et bien peu d'humain, bien de végétal et sûrement aucune beauté! et l'envie d'empiler à nouveau des boîtes à pauvreté et à misère en plein coeur de ville! bonjour l'envie de faire renaître un centre-ville! ces élus ont encore trois ans! trois ans pour tout casser et laisser empirer toute cette mort sous de lénifiants discours ... " oh c'est pas bien de faire du mal aux gens honnêtes, oh les pauvres délinquants, oh c'est pas notre faute, c'est la situation économico mondiale qui nous oblige à vous piquer des impôts! oh... " . Il y a dans ces élus des gens sympathiques mais qui sont totalement dépassés par les événements et qui généralisent les problèmes particuliers de vierzon afin de ne plus les voir... et aussi parce qu'à chaque fois qu'ils pourraient avancer des bonnes idées, ils savent que sa majesté le maire refusera tout combat pour rendre sa ville plus saine! la colère ne fait que gronder et lui continuer de se regarder le nombril!

HG 05/08/2017 14:12

Si on installe un écran géant contre le mur de l'ancienne poste, on transforme le parking en drive-in Sansu-Vierzonitude.

Jag 05/08/2017 11:03

A Vierzonitude, ce sont des naïfs ou alors...
Ils écrivent "l'euphorie de la démolition"....non, aucune euphorie, au mieux, une animation, mais surtout une désolation.
Ils rêvent d'un nouveau Vierzon basé sur la démolition de tout ce qu'ils n'aiment pas....mais si cette règle était valable, c'est tout le centre-ville qu'il faudrait détruire, car aucun des anciens quartiers n'a été correctement entretenu, ni mis en valeur et mérite de rester debout....
Et ensuite lorsqu'on aura tout rasé et qu'il restera un énorme tas de caillou...serons-nous plus heureux ?
Ils comptent sur les talents d'architectes du maire et ses équipes pour faire un miracle, c'est totalement impossible si on regarde toutes les dernières réalisations de ces 50 dernières années. A Vierzonitude, ils ont la mémoire courte malgré toutes les excellentes photos publiées.
Pour justifier le raisonnement destructeur de la municipalité, à Vierzonitude, ils ont commencé à dénigrer l'ancien immeuble des Nouvelles Galeries en le traitant d'ancien Gifi, enseigne de bimbeloterie, évidement, ils n'ont pas connu les NG...ensuite justifier par l'élargissement de la rue A Brunet...c'est faux et c'est inutile car il y a encore des centaines de mètres à détruire plus loin. Et puis avec les voies rapides et autoroutes, l'appauvrissement de la ville, nul besoin d'une avenue à 4 voies au centre de Vierzon.
Ce n'est pas en détruisant systématiquement la mémoire des anciens vierzonnais qu'on développe une ville...les gens ne viendront pas habiter à Vierzon parce qu'il y a un nouveau grand parking au centre, mais parce qu'il y a du travail...et cela, les électeurs et leurs élus ne l'ont toujours pas compris. Le résultat, ce sont des milliers d'habitant perdus, un chômage exponentiel, des impôts locaux exorbitants qui font fuir les habitants et enfin une ville triste à la réputation sinistre.
Sans industriels, donc sans travail, la ville ne peut que s'appauvrir et donc, est abandonnée aux bulldozers de ses élus. Depuis 50 ans, nous avons élus des gens qui n'ont toujours pas compris cette règle, se réfugiant entre ordres du politburo communiste et chasse aux subventions étatiques, donc aux impôts.
A Vierzon, la gauche communiste n'a réussi que des destructions du passé industriel et historique de la ville, alors attendons, résignés, la suite de cette nouvelle catastrophe pour pouvoir définitivement juger. Mais je ne me fais aucune illusion, ce sera encore la destruction de la mémoire de Vierzon et son remplacement par, au mieux, du vide....un nouveau parking "Vierzonitude-Sansu" !
De la période où Vierzon était une ville vivante, il ne reste presque plus rien à transmettre au générations actuelle et futures, uniquement des parkings et des bâtiments soviétiques....comment leur faire respecter la mémoire de leur ville ? Même pas un musée digne de cette histoire !

Non, Vierzon ne méritait pas ce triste sort....

HG 05/08/2017 08:53

Je pense que ça suffit les démolitions et qu'il faut laisser la Rotonde debout, sans quoi on aura un deuxième mur plat comme un écran.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents