Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


147 magasins La Halle aux chaussures ferment, quid de Vierzon, Aubigny et Saint-Germain-du-Puy ?

Publié par vierzonitude sur 24 Janvier 2017, 15:19pm

147 magasins La Halle aux chaussures  seront fermés. La mauvaise nouvelle est tombée. Qu'en sera-t-il des magasins de Vierzon, Aubigny-sur-Nère et Saint-Germain-du-Puy ?  Pour La Halle aux chaussures (680 boutiques emploient 3 900 salariés), la cession en novembre 2016 de 132 magasins a été revue à la hausse. 147 magasins sont désormais concernés. Faute de repreneur, la direction aurait annoncé leur fermeture. Le Monde explique que "Selon la CGT, plus de 730 postes seront supprimés avec la fermeture sèche de 141 magasins, la fusion de 41 autres avec des points de vente La Halle, ainsi qu’en raison de la fusion des sièges des deux enseignes. La CFDT a évalué de son côté à environ 800 le nombre de postes qui seront supprimés avec la fermeture de 133 à 140 magasins."

Sur le site Les échos.fr on peut lire : "Lors du comité de groupe qui s'est tenu ce lundi après-midi, celle-ci a en effet annoncé le lancement de deux plans de sauvegarde de l'emploi (PSE) à La Halle aux Chaussures et chez Vivarte Services, mais sans préciser combien de postes pourraient être supprimés.

Selon l'AFP, les sièges de La Halle et de La Halle aux chaussures (qui emploient actuellement 520 personnes) seront en effet fusionnés, ce qui s'accompagnera d'une réduction des effectifs. La direction va en outre « étendre » le plan de fermeture d'une centaine de points de vente de La Halle aux chaussures engagé l'an dernier.

En outre, des magasins mixtes - habillement et chaussures - ­ vont être créés, avec des transferts de salariés d'une enseigne à l'autre. Du côté de Vivarte Services, la direction prévoit de transférer certaines tâches aux enseignes, indique Gérald Gautier et « tous les emplois, en solde net, ne seront pas conservés, a confirmé la direction ».

Selon Europe 1, "A la Halle aux chaussures, où 97 fermetures de magasins avaient été annoncées en septembre, le plan sera "étendu" et un PSE sera lancé avec une phase de départs volontaires. Avant la réunion de lundi, les syndicats tablaient sur un doublement des fermetures envisagées."

C'est la semaine de tous les dangers pour le groupe Vivarte et donc la Halle aux chaussures. Comme le dit le Parisien : "les nerfs des salariés de la Halle aux chaussures (3 900) et de la Halle aux vêtements (4 100) sont soumis à rudes épreuves depuis des années. Selon nos informations, le PDG de Vivarte, Patrick Puy, a dans ses cartons un plan très lourd de restructuration qu'il devrait dévoiler en partie ce lundi." Qu'en sera-t-il donc du magasin de la Halle aux chaussures à l'Orée de Sologne après la fermeture de la Halle aux vêtements. Un nouveau plan social menace ces magasins.

"Ce plan comprend un premier volet comportant des cessions ou fermetures de magasins de la Halle aux chaussures. Une centaine avait déjà été annoncée dans le précédent plan de 2016. Patrick Puy devrait relever la barre autour de 150 à 200 sur un total de 800 magasins. Cela pourrait concerner 500 à 700 salariés. «Il s'agit de tous les magasins qui perdent de l'argent» précise une source. Concernant les sièges de la Halle aux chaussures et de la Halle aux vêtements (250 salariés chacun), une restructuration serait engagée pour les fusionner, soit près de 200 suppressions d'emplois."

La question essentielle est de savoir si le magasin de Vierzon est rentable ou non. Apparemment, la halle aux vêtements ne l'était pas et ce n'est pas un hasard si c'est le magasin de Vierzon qui a fermé ses portes (avec celui d'Aubigny-sur-Nère) et non celui de Saint-Doulchard qui a fermé. Pour le Monde, "les principales craintes concernent La Halle aux chaussures, dont les 680 magasins emploient 3 900 salariés, car la cession confirmée en novembre de 132 magasins pourrait bien être revue à la hausse. Les syndicats les plus « optimistes » parlent de 150 magasins et les plus pessimistes de 200 ou plus.

Et ajoute : "Tous s’inquiètent aussi pour La Halle aux vêtements (480 magasins et 4 100 salariés) qui a déjà subi une lourde restructuration. La convocation d’un CCE, mardi 24 janvier, a été reçue comme un choc, car « après la perte de 250 magasins et de 1 500 salariés sur 2015 et 2016, on ne pensait pas que les nouvelles annonces concerneraient La Halle aux vêtements », poursuit M. Cheboub.

 

La dernière restructuration du groupe Vivarte, s'est traduit, à Vierzon, par la fermeture du magasin la Halle (aux vêtements). En septembre, des menaces pesaient déjà sur les magasins La Halle aux chaussures, ce qui fait craindre le pire pour celui de Vierzon. Vivarte n'avait pas hésité u n instant à fermer la Halle aux vêtements à l'Orée de Sologne. Le journal les Echos explique : "Selon le responsable CFDT de Vivarte, le groupe d'habillement et de chaussures pourrait annoncer la fermeture de près de 200 magasins de La Halle aux Chaussures et une restructuration des services centraux de La Halle aux Vêtements. Cela passerait par des plans sociaux entraînant la suppression de 1.500 emplois. Un comité central d'entreprise du groupe est prévu lundi prochain et des comités d'entreprise extraordinaires de la Halle aux Vêtements et d'André sont prévus les 24 et 25."

Le site Boursier.com ajoute que "le chiffre d'affaires du groupe a reculé à 2,2 milliards d'euros au cours de l'exercice 2015-2016 clos en août (contre 2,4 milliards en 2014-2015) et l'excédent brut d'exploitation (Ebit) a baissé à 70 millions d'euros (contre 75 millions).Ramenée à 800 millions d'euros à l'été 2014 après un abandon massif de créances, la dette a presque doublé en deux ans, avoisinant aujourd'hui 1,5 milliard d'euros." A suivre de très près à Vierzon.

Commenter cet article

DGUST 30/09/2016 16:56

Et encore un magasin qui pourrait disparaitre bientôt,il serait grand temps que tous le monde se bouge dans cette ville, pour garder nos magasins et nos emplois, car sinon Vierzon va devenir rural!!.
Enfin sauf pour nos élus bien sûr , car cela ne les concernent pas je crois?.

Alexandre 30/09/2016 08:58

Sur l'immigration, nous avons évoqué dans les commentaires :

- la souveraineté du peuple (les vierzonnais n'ont pas à suivre votre dictat, mais garder leur pouvoir décisionnel)
- la fausseté du terme "migrants" quand on ne raccompagne plus les clandestins
- vous nous prenez pour des billes avec vos 30 migrants... le problème ce sont 200 milles autres seulement pour la France (hors crises des pays arabes !) et les millions à l'échelle UE qui sont de fait, tout aussi bien français.
- la constitution du "sentiment de destinée commune", nécessaire au respect
- la notion d'héritage à fructifier et transmettre
- la hausse de la démographie, "va t'on continuer à bétonner le pays" (on raisonne pas à l'échelle de la ville)
- la conséquence sur le rapport capital/travail, soit le dumping social.
- le fait que les responsables du chaos migratoires n'assument rien

Vous n'avez répondu à rien de ceci

De formation scientifique... (et comme beaucoup), je ne suis sensible qu'aux éléments factuels ; où, quand, comment, combien, le financement, quelles conséquences pour demain, pour dans 10 ans, pour dans 50 et 100 ans ?

Vous nous mettez dans la m**** mais avec des tonnes de bons sentiments et d'altruisme (souvent de la com). Ca fait 50 qu'on aborde la question migratoire sous l'angle de votre propos ("émotionnel, france terre d'accueil, etc."). On va dans le mur et y' a pas l'ombre d'une remise en cause.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents