Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


2) Fermeture des Galeries : ce que le maire propose

Publié par vierzonitude sur 5 Novembre 2019, 05:50am

2) Fermeture des Galeries : ce que le maire propose

Le maire de Vierzon et le président de la communauté de communes, ont reçu les 8 salariés des Galeries, ce lundi, ainsi que le gérant Philippe Popineau. Le magasin doit fermer ses portes à la fin de l'année et la liquidation avant fermeture définitive commence mercredi. Le magasin sera d'ailleurs fermé ce mardi.

Dans un post publié sur Facebook, le maire de Vierzon rappelle qu'il "cherche une solution de pérennisation de l’activité" et que "l’EPARECA (qui est un établissement public adossé à la Caisse des Dépôts et consignations) a fait une offre de rachat des murs à hauteur de 650 000 euros (ce qui est une offre tout à fait recevable)."

Rappelons que cette offre concerne les murs et non la reprise et la pérennisation de l'activité.

Le maire ajoute que "dans le même temps, j’avais proposé, il y a plusieurs mois, la reprise de la gérance par un commerçant local ce qui avait été refusé par le propriétaire actuel. J’avais évoqué également la reprise par les salariés, mais le propriétaire n’avait pas souhaité donner suite.

Le maire a souhaité "re-formuler une proposition claire de reprise par les salariés, sous 3 conditions :"

Que le propriétaire accepte l’offre de rachat des murs à 650 000 euros ; Que les fonds de commerce, propriété de monsieur Popineau, soient cédés aux salariés à l’euro symbolique ; Que les salariés puissent être accompagnés par le propriétaire-gérant jusqu’à la reprise totale. 

Le maire conclut : "ce scénario, qui pourrait satisfaire et les salariés et la volonté unanimement affichée de poursuite de l’activité, serait accompagné par la collectivité dans le cadre d’Action Cœur de Ville. En tout état de cause, la ville mettra ses services et appuis pour soutenir les 8 salariés des Nouvelles Galeries. Une nouvelle rencontre avec les salariés est programmée dans quelques semaines."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal B 05/11/2019 20:12

... La mairie veut le beurre, l'argent du beurre, la fermière, le pis de la vache et le lad qui rentre le foin ; chose normale dans un pays où l'on peut voir un quartier qui s'appelait "Moscou". Les galeries ferment, les vautours viendront faire leurs achats de Noël !... Pauvre ville.

tenirbon 06/11/2019 09:19

D'accord le propriétaire voudrait 1M€ contre 650 k€ proposés par l'Epareca mais il devait comprendre que c'est ça ou rien car je ne pense pas qu'un investisseur privé soit prêt à débourser plus pour s'installer à Vierzon

tenirbon 05/11/2019 09:13

Cette proposition semble correcte, les 650 k€ sont le reflet du marché Vierzonnais et la création d'une SCOP par les anciens salariés est une solution à ne pas écarter.

tenirbon 07/11/2019 13:29

@athos, nous sommes donc d'accord, M Popineau détient les murs en nom propre ou via une Sci et le FDC via la sarl même si nous ne savons pas le pourcentage détenu, quoi qu'il en soit il a aujourdhui le choix entre empocher 650 k€ ou rien !!

Athos 06/11/2019 19:32

tenirbon, vous me reprenez sur des choses que je n'ai jamais dites. Relisez-moi ! Ai-je dit que les indemnités de licenciements ne seraient pas payées par la SARL ? Ai-je dit que les murs faisaient partie du fonds de commerce ?

Par contre nous savons, d'une façon simplifiée, qu'en plus d'être propriétaire des murs, monsieur Popineau est propriétaire du fonds (voir communiqué de N.Sansu), et qu'à ce titre, il devra payer les indemnités de licenciements.

Finalement, il y a plusieurs poches, mais un seul costume.

tenirbon 06/11/2019 09:06

Les murs ne font pas partie du fonds de commerce, ils peuvent être détenus par un tiers sans liens avec la société qui exploite le fonds

Athos 05/11/2019 23:31

Le propriétaire des fonds de commerce est aussi monsieur Popineau, relisez le communiqué de Nicolas Sansu.

tenirbon 05/11/2019 19:26

Les indemnités seront payées par la sté d'exploitation (regardez la trésorerie à l'actif du bilan) et non par M Popineau qui je pense détient les murs via une SCI

Athos 05/11/2019 14:00

650 k€, diminués entre autre des indemnités de licenciement des 8 salariés.

Archives

Articles récents