Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Case vingt ans plus tard, le triste anniversaire

Publié par vierzonitude

Case vingt ans plus tard, le triste anniversaire
Archives d'un lecteur de Vierzonitude
Archives d'un lecteur de Vierzonitude

Archives d'un lecteur de Vierzonitude

En 1985, le P-D-G de Case freinait des quatre fers le projet municipal de reloger Case au Vieux-Domaine, dans une usine neuve. Ce rêve, purement municipal, n'a semble-t-il jamais conquis les dirigeants de Case qui dix ans plus tard quittaient Vierzon comme ils étaient venus en 1958 reprendre la Société Française. Même pas de négociations, juste des discussions et sûrement pas dans les projets de groupe Tennéco à qui appartenait la Case de Vierzon. La ville de Vierzon aurait pu engager un investissement de cent à cent vingt millions de francs via un système de leasing pour une installation au Vieux-Domaine. Evidemment, le projet ne verra jamais le jour...

30 mars 1994, au lendemain de l'annonce de la fermeture de Case; la manifestation; 14 décembre 1995
30 mars 1994, au lendemain de l'annonce de la fermeture de Case; la manifestation; 14 décembre 1995
30 mars 1994, au lendemain de l'annonce de la fermeture de Case; la manifestation; 14 décembre 1995

30 mars 1994, au lendemain de l'annonce de la fermeture de Case; la manifestation; 14 décembre 1995

Case vingt ans plus tard, le triste anniversaire
Case vingt ans plus tard, le triste anniversaire
Les croix mentionnent les démolitions

Les croix mentionnent les démolitions

La Case avant...
La Case avant...
La Case avant...
La Case avant...

La Case avant...

Case vingt ans plus tard, le triste anniversaire

Voici exhumé, (ci-dessus) grâce à un lecteur de Vierzonitude, un projet de centre commercial dans les locaux de la Case, où se situent actuellement la maison des cultures professionnelles. en 1985, la société Unidis qui exploitait un supermarché Major au Clos-du-Roy avait l'intention de racheter l'ancien hall des pièces détachées de la Case pour en faire un supermarché de 1.000 mètres carrés. Le projet n'a jamais abouti...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents