Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Va-t-on attendre que tout se casse la gueule, à Vierzon, pour réagir ?

Publié par vierzonitude sur 15 Avril 2015, 09:00am

Va-t-on attendre que tout se casse la gueule, à Vierzon, pour réagir ?

A-t-on besoin d'un chef de parti politique à Vierzon pour nous vendre sa soupe et défendre sa place ? Ou a-t-on besoin d'initiatives locales politiques fortes pour répondre à un certain nombre de problèmes LOCAUX ! Que la politique nationale puisse avoir des effets sur le quotidien vierzonnais, c'est un fait que nous rabâche nos élus de la gauche extrême qui ne savent plus où se mettre pour tenter de briller. Mais que font-ils localement ? Quand l'Etat veut fermer la sous-préfecture, nos chers élus piqués au vif font signer une pétition. Quand l'Etat rabote les dotations, nos chers élus font signer une pétition, complètement inutile. Un geste politique purement électoral. Mais quand le commerce de centre-ville se casse la gueule, quand le commerce de périphérie se casse la gueule, quand les rues se vident, que font nos chers élus ? Ils mettent des caméras de vidéosurveillance, flattent les bas instincts sécuritaires de quelques uns qui ne votent pas encore au F.N mais ça ne saurait tarder. Et c'est tout. Ce qui est étonnant, c'est que dans une ville comme Vierzon, prompte à descendre dans la rue pour n'importe quel motif, contre les Socialistes et pour le bienfait du Parti communiste, il y a du monde. Mais lorsque c'est pour créer une unité citoyenne afin de mettre sur la table, le problème récurrent du commerce, il n'y a plus personne. Les pourvoyeurs de tables rondes (lorsqu'ils n'étaient pas au pouvoir), en convoquaient à pleines pelletées pour poser des questions et résoudre des problèmes. Or, maintenant qui'ils l'ont ce pouvoir, ils le mettent au service de causes purement politiques. Et se moquent du bien-être de leurs concitoyens qui vivent, eux, dans cette ville qu'ils ne reconnaissent plus.

Va-t-on attendre que tout se casse la gueule, à Vierzon, pour réagir ?
Va-t-on attendre que tout se casse la gueule, à Vierzon, pour réagir ?

Pourtant, ce n'est pas compliqué de lancer des appels aux citoyens vierzonnais pour qu'ils tentent, dans la mesure du possible, de faire leurs achats à Vierzon. D'organiser, pourquoi pas, des assises du commerce, afin de poser leproblème et de réfléchir à des solutions, à des actions. A l'Orée de Sologne, ça manque de clients ! Mais où sont-ils ? En centre-ville, ça manque de commerces ! C'est dingue ! Va-t-on encore laisser longtemps la Sem-Territoria, seule pour gérer la destinée du commerce vierzonnais à coup de millions d'euros ? Va-t-on encore fermer les yeux longtemps sur la situation de la ville ? Urbanistique ? Commerciale ? Les élus ont-ils enfin l'intention de sortir de leur tour d'ivoire et de convoquer les citoyens, de les réunir, de réfléchir ensemble ? De faire appel aux bonnEs volontés, à la CONCERTATION, aux DEBATS , Ou vont-ils travailler à leurs prochaines échéances électorales ? Il y a une urgence, plus urgente qu'un auditorium, un bowling ou un dispensaire, le tout ponctionné sur le dos des contribuables. Il y a une urgence d'unité citoyenne autour d'une ville qui se casse la gueule. Mais il ne faut pas le dire, car le dire, c'est être anti-communiste primaire, comme ça, ça permet d'évacuer le problème ! La rue Joffre est arrivée à un point de non-retour. Le Forum république se délite. Contrairement à ce que claironne nos toujours auto-satisfaits élus, l'avenue de la République n'est pas mieux. L'Orée de Sologne coule (Bureau Vallée, Gel 2000, la jardinerie déjà reprise, Kiabi fermé, Festi bientôt, la Halle aux vêtements condamnée, et d'autres tirent la langue...) quelle est la réponse de la collectivité ? Aucune ! Alors, va-t-on attendre que tout se casse la gueule pour réagir ? Ou est-ce que cette situation est favorable politiquement à ceux dont justement, le petit commerce politique aussi se casse la gueule...

Va-t-on attendre que tout se casse la gueule, à Vierzon, pour réagir ?
Va-t-on attendre que tout se casse la gueule, à Vierzon, pour réagir ?
Va-t-on attendre que tout se casse la gueule, à Vierzon, pour réagir ?
Va-t-on attendre que tout se casse la gueule, à Vierzon, pour réagir ?
Va-t-on attendre que tout se casse la gueule, à Vierzon, pour réagir ?
Va-t-on attendre que tout se casse la gueule, à Vierzon, pour réagir ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents