Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Bêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêê !

Publié par vierzonitude sur 25 Mai 2015, 18:25pm

Bêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêêê !

C'est l'heure démocratique où les moutons vont boire

De vieilles dictatures salées de désespoir,

En rang, tondus, dociles, ils attendent un geste

Comme on permet aux chiens de boulotter les restes.

C'est l'heure citoyenne où les brebis s'effacent

Devant le lourd convoi de la connerie qui passe,

On entend le roulis des boîtes à formatage

Redressé les esprits aux pensées trop sauvages.

C'est l'heure républicaine où les agneaux, ces fils,

Respirent à pleine laine l'air mou du sacrifice,

C'est le seul horizon que leurs parents caressent,

Un collier pour bijou et pour cerveau, une laisse.

C'est l'heure électorale où les partis sans foi

Sifflent à travers les prés en édictant la loi,

On les entend venir, de si loin les troupeaux,

Que a liberté meurt sous le bruit des sabots.

C'est l'heure du dernier liard de critique sur terre,

Un mouton égorgé par un loup solitaire

Rappelle combien le sang lustre si bien les bottes,

Et l'uniformité s'incruste dans le vote.

C'est l'heure autorisée, c'est l'instant officiel,

Le citoyen attend, la nuque dans le ciel,

Qu'on veuille lui permettre de dire ce qu'il pense,

Trop tard la loi martiale impose le silence.

C'est l'heure où l'on entend le pouvoir se repaître,

Le troupeau se dissoudre et enfin disparaître,

A force de se taire, le dernier des moutons

A perdu le devoir de parole. Mais quel con !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chat noir 12/06/2015 00:25

C'est bo mais ici aucun commentaire, ce post n'aurais pas été encore vu ou n'intéresserait personne. C'est vrai on parle pas des trottoirs ou des trous dans la chaussée, de sport.... Nouvelles opuim du peuple beaucoup plus intéressante visiblement. Relire orwell et sa ferme des animaux en dirait long. Que faire mais que faire? C'est désespérant.

Archives

Articles récents