Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Jean-Claude Sandrier quitte la présidence de la communauté de communes de Vierzon

Publié par vierzonitude sur 18 Juin 2015, 12:30pm

Jean-Claude Sandrier quitte la présidence de la communauté de communes de Vierzon

Jean-Claude Sandrier, ex-maire de Bourges ex-député du Cher devenu conseiller municipal à Vierzon, sera bientôt ex-président de la communauté de communes de Vierzon qu'il dirige depuis 2008 en ayant succédé à Max Albizzati. Son successeur est déjà connu, il devrait s'agir de François Dumon, ex-futur député européen qui, croyant être tête de liste et donc élu, avait refusé un poste d'adjoint dans la nouvelle majorité vierzonnaise issue des urnes en 2014. Egalement vice-président de la région mais pour seulement quelques mois encore, jusqu'aux élections, François Dumon expliquait récemment dans la pesse qu'il "réfléchissait" à repartir sur une liste. Surtout s'il est sûr de ne pas être élu.Ira-t-il aux régionales ? Si oui, gagnera-t-il ? peu importe, il aura au moins la présidence de la communauté de communes.

Alors pour sauver le soldat François Dumon, Jean-Claude Sandrier quitte la présidence de la communauté de communes tout en restant conseiller communautaire et conseiller municipal. L'élection se déroulera le 2 juillet et on imagine que, dans la majorité, il n'y aura pas d'autre candidat. Jean-Marc Duguet, premier vice-président n'a-t-il pas voulu être candidat ou lui a-t-on fait comprendre qu'il ne le sera pas ? Il fallait bien que les clefs de la maison rouge soient bien gardées c'est pour cette raison que c'est François Dumon, cinquième vice-président qui va garder le troupeau communautaire. Comme quoi, au P.C, on ne lâche rien, surtout les postes ! Par charité politique, et au nom de la sacrée, de la belle, de la sacro-sainte union de la gauche, le P.C aurait pu proposer le poste de président au Parti socialiste, mais à Vierzon, l'union de la gauche ne va jusque là, c'est ce qu'on appelle la désunion de la gauche vierzonnaise. On sait que, pour le fun, il y aura une candidature dans l'opposition, Nadia Essayan ou Franck Piffault.
On attend avec impatience le programme de François Dumon qui, à plusieurs reprises, a raté la place de maire mais va devenir enfin président du'ne communauté de communes avec plus d'habitants que n'en gère le maire de Vierzon. Au programme : agrandissement du bowling, agrandissement de l'office de tourisme. On a de beaux jours devant nous !

Jean-Claude Sandrier quitte la présidence de la communauté de communes de Vierzon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bruno 19/06/2015 13:50

Pas toujours d'accord avec vous BEZANT mais la l'analyse est bonne

Bezant 20/06/2015 14:01

Merci de votre remarque, cher Bruno. Je n'ai pas la prétention d'avoir fait une analyse mais seulement un bref rappel du parcours électoral de François DUMON. Le PCF sait que DUMON n'est pas très populaire et s'exposerait à un échec s'il se présentait directement comme maire ou président annoncé de la communauté de communes. Alors depuis toujours, le PCF le glisse dans ses listes derrière une locomotive plus sûre et, une fois élu, on laisse passer un peu de temps et on lui donne la responsabilité décidée par le Parti (avec un P majuscule). En résumé : un élu qui ne l'est pas.

Bezant 19/06/2015 07:59

DUMON n'a jamais pu être élu directement par les électeurs. Il a toujours eu ses sièges électoraux grâce à d'autres têtes de liste. La présente manipulation n'est d'ailleurs pas respectueuse de l'électeur. (Il y a peut-être eu une exception une fois avec un siège de conseiller général.)

Archives

Articles récents