Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le Vierzon Football club et ses 140.000 euros de subvention... Qui parle de faire des économies ?

Publié par vierzonitude sur 14 Juin 2015, 20:40pm

Le Vierzon Football club et ses 140.000 euros de subvention... Qui parle de faire des économies ?

Le Vierzon Football Club, ça ressemble furieusement au Vierzon Foot 18... Mais c'est mieux que le VOC, Vierzon Olympique Club. Ca y est. La fusion est faite. On retrouve aux manettes les mêmes dirigeants qu'au VF 18 il y a plusieurs années. Les mêmes... Comme d'habitude ! En fait, les enflés dans cette histoire ce sont bien les contribuables. Car la presse locale le dit, le nouveau grand club recevra le même montant de subvention que les deux réunis, soit 140.000 euros. Du coup, la fusion ne sert pas à faire des économies, ça c'était le service avant-vente, mais à donner autant de subventions, voire plus l'avenir.

S'ajoute un emprunt de 75.000 euros et une aide exceptionnelle que le club va demander au conseil régional, dépêchez-vous les gars, le vice-président aux sports qui n'est autre que l'ancien adjoint aux sports de Vierzon, François Dumon ne sera peut-être pas réélu en décembre, surtout qu'il réfléchit encore à sa candidature...

Il démarre bien le nouveau club : un emprunt, une demande de subvention et 140.000 euros assurés. Il y a des trottoirs et des rues à Vierzon qui pleurent en apprenant ça... Mais la ville de Vierzon et ses élus ont un grand club, ça y est, avec un président qui a été élu par surprise, franchement on ne s'y attendait pas du tout. Ses premières paroles ont été de frayeur, le VF 18 a failli passer à côté du dépôt de bilan. Il faut être un club sportif pour ne pas y verser dans le dépôt de bilan, on connaît des entreprises et des commerces qui ont eu moins de chance.

Mais l'honneur est sauf. le club est toujours aussi noyauté, à la différence près que maintenant c'est un très grand club, à la hauteur des ambitions vierzonnaises. La politique et le sport matchent main dans la main, dans la même équipe. Pendant ce temps-là, on se dit qu'à défaut de marcher sur de beaux trottoirs, on pourra aller baver sur la pelouse synthétique du stade Brouhot. Quant aux économies, au diable la crise. La fusion a doné ses fruits. Les élections prochaines sont déjà prêtes !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents