Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Port-sec au Vieux-Domaine : l'amnésie de la majorité

Publié par vierzonitude sur 5 Juin 2015, 08:29am

C'est une gourmandise de voir nos chers élus vierzonnais frétiller autour de ce port-sec que le groupe Combronde vient de créer au Vieux-Domaine, il faudra quand même comparer les emplois créés aux promesses... C'est une gourmandise car les gesticulations pour se retrouver au premier rang du coupage de ruban, pour la photo, omettent quand même une chose : la majorité est amnésique. Car si l'ancienne municipalité de Jean Rousseau et particulièrement Max Albizzati, n'avaient pas tenu bon face à une opposition communiste (et socialiste), il n'y aurait jamais eu de plate-forme logistique au Vieux-Domaine, pas d'embranchement ferroviaire et pas de port-sec du groupe Combronde.

Car la stratégie de l'opposition d'alors devenue la majorité d'ajourd'hui n'était-elle pas de prendre à contre-pied tout projet municipal ? La majorité d'alors voulait une maison de retraite privée ? L'opposition d 'alors poussait un projet de maison de retraite gérée par une mutuelle, celle de Bellevue, dont les prix de séjour ont explosé depuis et ne sont plus ces prix attractifs de gauche... Curieusement, on n'entend pas nos chers élus sur les prix qui grimpent, le rififi à la tête de la direction de cette maison de retraite qui devait faire peuple...

Contre la plate-forme logistique du Vieux-Domaine de la majorité d'alors, l'opposition d'alors souhaitait un port-sec sur l'ancienne gare de triage qui reste désespérément vide. Si le plan de prévention des risques d'inondation, contesté par la majorité d'alors, n'avait pas noyé les espoirs industriels du Vieux-Domaine (mais ça, la majorité d'aujourd'hui oublie de le dire...), le Vieux-Domaine aurait peut-être été différent.

C'est donc sur un héritage de l'ancienne municipalité que l'actuelle peut se targuer de son port-sec qui, en jouant sur les mots, n'est ni plus ni moins, une base logistique. N'empêche qu'à force de laisser le site à l'abandon, il a quand même fallu que la communauté de communes crache 1,2 millions d'euros au bassinet (argent public) pour que le groupe Combronde s'installe, soit entre un tiers ou un quart, tout dépend de quel côté on se place, de l'investissement total.

Si la plate-forme n'avait pas existé, si les embranchements payés très chers à l'époque, n'existaient pas, le groupe Combronde ne serait pas venu s'installer à Vierzon. Alors, Max Albizzati mérite bien une impasse sur un sombre centre routier, le juste hommage que la majorité voulait offrir à l'ancien élu... Cela s'appelle la reconnaissance du ventre, et nos chers élus actuels ne l'ont pas, pas plus qu'ils n'ont de mémoire et d'humilité, ni de rigueur dans les faits historiques et politiques. Mais ça, on a plutôt l'habitude.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bezant 05/06/2015 21:17

Quand j'ai vu les photos de l'inauguration sur le BR en ligne, j'ai tout de suite regardé si Nicolas SANSU avait eu la délicatesse d'inviter Solange ALBIZZATI. Je ne l'ai pas vue sur les photos (ce qui ne veut pas dire qu'elle n'était pas là mais j'en ai bien l'impression tout de même)... Si c'est confirmé, c'est vraiment minable de la part du député-maire et du président de la communauté de communes.

Bezant 05/06/2015 21:06

Merci d'avoir rappelé la paternité de Max ALBIZZATI dans cette activité inaugurée ces jours-ci. Je n'oublie pas non plus que Jean ROUSSEAU et son groupe socialiste, à la fin du mandat de Fernand MICOURAUD, défendaient l'idée du Z.I. lourde au Vieux-Domaine. Cette idée et le projet de plate-forme logistique porté par Max ALBIZZATI ont fusionné dès le début des municipalités ROUSSEAU-ALBIZZATI.

Archives

Articles récents