Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


"Il ne s'agit pas pour moi d'être élu... sauf à ce que nous soyons en tête de la gauche"

Publié par vierzonitude sur 18 Septembre 2015, 18:04pm

"Il ne s'agit pas pour moi d'être élu... sauf à ce que nous soyons en tête de la gauche"

Voyez-vous ça ! On passe d'un candidat, tête de liste régionale, le député-maire Nicolas Sansu à non éligible sur une liste à un candiudat qui, dans 18, l'hebdo communiste du Cher, explique que si sa liste bascuile en tête de la gauche, "je prendrai mes responsabilités". Comme quoi, présdient de la Région serait un poste mieux lotti que député-maire, ou seulement député ? A moins qu'il ne soit président-député... De quoi plaire aux Verts qui refusent pour l'isntant de faire alliance car des députés PCF ont refusé de signer une charte de non-(cumul des mandats...

C'est d'ailleurs marrant car, sans doute un hasdard, le candidat Nicolas Sansu utilsie dans son interview, l'antienne répétive de Moi, prtésident, qu'avait usé François Hollande en expliquant que "nos candidats seront les candidats de l'espoir", répétés quatre fois en début de paragraphe. Pour le reste, les mêmes mots que d'habitude. La tête de liste explique que le message est celui de "la nécessité de battre la droite et l'extrême droite" et au passage, mettre une rouste au Parti socialiste... Le P.C en rêve.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean 19/09/2015 00:02

c'est devenu chiant la politique. catapulter le fn au second tour d'un scrutin pour être sûr de l'emporter par la suite même avec un programme en mousse, c'est jouer au poker.
Les vierzonnais,eux, n'ont pas les moyens d'y jouer au poker.

BIME 18/09/2015 20:52

Bien sûr qu’il ne sera pas élu. Les habitants de la région Centre – Val de Loire ne sont pas des moutons vierzonnais. Ce sont des Berrichons, des Euréliens, des Indriens, des Tourangeaux, des Loir-et-Chériens et des Loirétains. Quand ils regardent Vierzon, ils n’ont pas envie de subir notre triste sort politique qui est en réalité un sombre sortilège maléfique faisant de nous les damnés centraux des profondeurs de l’hexagone. Demandez donc aux habitants de Tours, ville universitaire et culturelle, ce qu’ils pensent de notre ville et de sa gestion. Pourquoi Vierzon se vide-t-elle de ses habitants ? Pourquoi nos maisons ne valent-elles plus rien ? Pourquoi le désert médical gagne-t-il à grand pas du terrain ? Pourquoi les investisseurs sérieux tournent-ils aussi aussitôt les talons ? Pourquoi tant de commerces ferment-ils aussi rapidement ? Pourquoi cette hécatombe de partout ? Réfléchissez bien avant de lâcher votre bulletin dans l’urne. La solution est sûrement entre vos mains mais pas dans ses objectifs de ne pas vous faire évoluer car il y perdrait ses très bonnes places que vous, vous ne connaîtrez jamais. Pour les conserver, observez qu’il va jusqu’à renier son communisme en pratiquant une politique de droite libérale pleine d’offrandes multi-vitaminées par nos chers impôts locaux en faveur de nantis privés.
Un proverbe dit : AIDE TOI, LE CIEL T’AIDERA.
On pourrait compléter par : PAR CONTRE, SI TU AIDES CETTE TETE DE GONDOLE ELECTORALE, ELLE TE PLUMERA.

Archives

Articles récents