Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Plateforme logistique : le groupe Combronde de Vierzon manque de sillons ferroviaires

Publié par vierzonitude sur 30 Septembre 2015, 12:00pm

Sur le portail de transport et de logistique, le groupe Combronde récemment installé à Vierzon, au Vieux-Domaine en créant une plate-forme logistique, se trouve confronté, explique-t-il, à un problème de sillons ferroviaires. "L'ensemble Ferovergne/Prestalog (en charge de la commercialisation de la partie maritime) affirme avoir déjà un potentiel de clients pour remplir 90 % de la capacité des trains de 100 EVP (Equivalent Vingt Pieds). Mais pour l'heure, ces mêmes trains de 750 mètres de long pour une masse de 1 800 t ne sont remplis qu'à 50 %", lit-on sur le portail.

"Constituant le point central d'une nouvelle relation bihebdomadaire mise en place entre Le Havre, Vierzon et Clermont-Ferrand, cette installation a fait l'objet d'un investissement de 4,2 millions d'euros. Elle comporte deux voies de 400 m de longueur dont le nombre pourra être doublé à l'avenir en fonction de l'évolution du trafic."

Aussi : ""Nous connaissons une phase de démarrage compliquée par défaut d'obtention de sillons stables. SNCF Réseau nous explique devoir gérer des priorités dans un contexte d'amoncellement de travaux à réaliser, au moins jusqu'à fin 2015. Nous réclamons donc de la visibilité sur la capacité de traiter en sillons de dernière minute (SDM) les imports et les exports des trains. Il s'avère évident que cette problématique des SDM doit être réglée le plus rapidement possible, explique Éric Champeyrol, directeur général délégué du groupe Combronde, en charge notamment de Ferovergne et de Prestalog. À défaut, nous devrions revoir notre plan de transport au changement de service annuel de décembre 2015. Nous pourrions tout aussi bien passer, en revanche, à trois fréquences hebdomadaires si nous obtenons des sillons fermes de qualité à échéance de 2016. D'autant que notre offre est très concurrentielle par rapport à la route. Nos prix se situent, en effet, entre 5 % et 10 % en dessous de ceux pratiqués par la route."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alexandre 01/10/2015 19:17

Il manque une information capitale, que personne ne rappelle jamais, ni les journalistes, ni les président de la SNCF quand ils viennent présenter les comptes, ni les politiques... LES CONTRIBUABLES FRANCAIS SUBVENTIONNENT LA SNCF A HAUTEUR DE 13 MILLIARDS PAR AN !!!!

Pour comparaison, l'Etat met moins dans la justice (8 milliards) que dans la SNCF.
Et c'est pas fini ! A ce montant s'ajoute les subventions régionales, une à plusieurs centaines de millions pour chaque région.

Et pour avoir été sous-traitant de la SNCF, avoir les coulisses de la gabegie, je n'ai qu'un mot, la SNCF est une porcherie, une honte, un repère de syndicalistes mafieux, de directions nullissimes, d'un non encouragement au travail... une machine à démotiver n'importe stakhanoviste.

Bref... autant dire "Combronde"... fallait savoir où vous mettez les pieds.

Archives

Articles récents