Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


A quand des bénitiers à l'entrée du Conseil départemental du Cher ?

Publié par vierzonitude sur 11 Octobre 2015, 15:58pm

A quand des bénitiers à l'entrée du Conseil départemental du Cher ?

Entre un maire de Vierzon qui rachète une église désacralisée pour remplir les poches de l'église et un président de conseil départemental qui décrète d'organiser une messe à l'Abbaye de Noirlac, les habitants du Cher s'attendent maintenant à recevoir leurs lots d'hostie par la Poste. A moins que l'eau du robinet, désormais, soit bénie à la source.
Qu'un président de conseil départemental de droite soit cul-béni, ça ce n'est un scoop pour personne. L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy préférait le curé à l'instituteur. On a plus de mal, en revanche, à faire avaler aux contribuables vierzonnais qu'ils ont dû payer une ancienne église 170.000 euros, somme avec laquelle le diocèse s'est concoctée une jolie maison diocésaine avec de l'argent public, même pas bénie peu importe. Mais ce n'est pas tout : le contribuable va devoir raquer 180.00 euros supplémentaires pour mettre aux normes l'ancienne maison de Dieu pour en faire un lieu de loisirs dont Vierzon se serait bien passée : allez mettre aux normes une ancienne église...
Mais, on sait trop bien désormais, qu'entre la droite et la gauche radicale, il y a de moins en moins de différence, ils votent ensemble, s'entendent ensemble, c'est la foire à l'embrouille. L'embourgeoisement de l'élu sans doute. Faut dire que nos politiques ne sont pas malheureux, la République est bonne mère avec eux, les indemnités et les avantages tombent en cascade. Alors, qu'on soit de gauche ou de droite, on en arrive à perdre le sens des réalités, jusqu'à boire dans le même calice, l'eau bénie de la politique. En priant pour que cela ne s'arrête pas.
Entre un maire de Vierzon qui remplit les poches des cathos et un président de conseil départemental qui veut organiser des messes à l'Abbaye de Noirlac en se prenant pour le Saint-Père, le Saint-Père Michel, on se demande où ira la préférence de nos élus dans une partie de notre endroit pour faire sentir la dureté du goupillon aux électeurs.
A quoi bon aller voter pour les élections régionales, autant aller prier à l'église du coin pour que son chouchou soit élu. Bon, la prochaine étape c'est quoi ? Réunion de bénitiers à la mairie ? Chants sacrés avant l'ouverture de la session du conseil départementale ? Prière collective pour les fonctionnaires du Conseil général ? Une croix dans la salle du Duc Jean ? On se demande quand même si nos élus ne perdent pas la tête. La foi, ça fait déplacer des montagnes mais ça fait aussi dire tellement de conneries...

A quand des bénitiers à l'entrée du Conseil départemental du Cher ?
Presse locale du dimanche 11 octobre.

Presse locale du dimanche 11 octobre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alexandre 12/10/2015 19:42

J'attends que Flamby et Manuello aillent faire leurs courbettes récurrentes au crif pour lire un article dessus sur Vierzonitude, ok c'est national mais tellement plus révélateur.

Puis, que préférez-vous, comme ailleurs, qu'on rase une église qu'on ne veut plus entretenir et qu'on cède pour rien un terrain à une mosquée ?

Génération de fossoyeurs de notre identité. Je suis athée et laïc, payer pour l'entretien du patrimoine de ce qui a fait mon pays ne me dérange pas.

chat noir 12/10/2015 23:54

Alexandre il y a toujours quelque chose qui me gêne dans vos propos, vague mais très présent . Les tumulus gaulois par exemple ne sont pas entretenu par les pouvoirs publics pourtant ça devrait être l'entretien du patrimoine de ce qui a fait mon pays, mais non, la plupart ont été écrasé par les églises car correspondait à des noeuds tellurique. Combien de livres parlent des modes de vie ancien d'avant le christianisme très peu. Alors pourquoi toujours deffendre qu'une seule partie de notre histoire ? Pourquoi ce qui est antérieure au christianisme n'est pas valorisé ? Parce-que l'église en France est avant tout une force politique très puissante, fille aînée de l'église, et vous en êtes, peut-être malgrés vous, un des porte parole et soutien de cette entité.

oui... 11/10/2015 22:49

enfin, le maire communiste achete sans savoir qu'en faire , juste pour la jouer hérault de laicité
par contre, le gars du conseil departemental cherche à jouer sur le côté historico culturel cultuel pour faire passer du monde dans le coin... ce n'est pas totalement bête

DIAPASON 11/10/2015 21:03

Les années de l’an 2000, c’est comme---- :

C’est une histoire qui a pour lieu
Vierzon la pauvre et tous ses dieux.

Les politiques ont voulu s’élever vers les étoiles
Ecrire leur histoire
Dans la Chapelle et l’Abbaye.

Ils ont chanté des chansons d’amour
Qui promettaient aux Vierzonnais
De meilleurs lendemains.

Il est venu le temps des martingales
Vierzon va signer
Pour un nouveau monastère.

Il est foutu le temps des cathédrales
La foule des barbares
Est aux portes de la ville.
Laissez entrer ces païens, ces vandales,
La fin de ce monde
Est prévue pour deux mille vingt.
Est prévue pour deux mille vingt.

Archives

Articles récents