Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


L'opposition vierzonnaise vient de comprendre que la fusion Bourges-Vierzon est un coup médiatique !

Publié par vierzonitude sur 16 Octobre 2015, 11:20am

L'opposition vierzonnaise vient de comprendre que la fusion Bourges-Vierzon est un coup médiatique !

Ca y est !! L'opposition centriste vierzonnaise vient de s'apercevoir, longtemps après tout le monde, que le projet de fusion des communautés de Vierzon et de l'agglo de Bourges, portée par les maires de Vierzon et de Bourges, est " un « coup » politique qui sert le candidat Nicolas Sansu en campagne pour les régionales, ainsi que Pascal Blanc, dont la commune est en grande difficulté financière. " Sans blague ! Il a fallu du temps, à l'opposition, pour pondre cette évidence. Pourtant, dès l'annonce faite par la presse locale, la chef de file de l'opposition s'était empressée de déclarer ceci, sur les réseaux sociaux : " "On voit bien que quand l'intérêt public prime, des formations différentes peuvent s'entendre et construire un projet commun qui prenne en compte leurs identités", soutenant même que les analyses politiques de Vierzonitude tendaient au ridicule. En politique, la spontanéité ne vaut que si les déclarations sont lumineuses. Sinon, on s'abstient et on boit frais. D'ailleurs, on peut lire dans la presse locale que l'opposition revient bien sur ces déclarations : " Nous avons "spontanément apprécié la volonté des maires de Bourges et Vierzon de dépasser les clivages politiques et les blocages territoriaux pour créer un projet de rapprochement Bourges-Vierzon."

Spontanément oui, bien sûr. A force de oui-ouisme et de bons sentiments, on en oublie surtout ce pour quoi on a été élus. Malgré tout, ajoute l'opposition, "une telle idée présente bien des avantages : plus de marges de manœuvre financières, alors que les communes connaissent toutes des difficultés budgétaires; plus de force pour nos territoires dans la Région; plus de coopération sur certains services." Il ne faut pas perdre la face. Jusqu'à ce que le mordant politique revienne enfin : "Mais, après analyse, nous voyons dans cette annonce médiatisée un « coup » politique qui sert le candidat Nicolas Sansu en campagne pour les régionales, ainsi que Pascal Blanc, dont la commune est en grande difficulté financière.

Pour le reste, "il est donc évident que ce projet est actuellement irréalisable et irréaliste. C'est un effet d'annonce qui ne dépassera pas les bureaux de la préfecture. Trop de barrières politiques, techniques, juridiques... existent, et il reste trop peu de temps pour les lever. Il faudrait aussi bien peser l’impact d’un tel rapprochement sur l’ensemble du département, ce qui n'a visiblement pas été fait", déclare l'opposition.

"Plus sérieusement et plus efficacement, Vierzon pourrait déjà proposer à Madame la Préfète la création d'une vraie agglomération avec les communautés de communes voisines des Vals de Cher et d’Arnon, des Villages de la Forêt et des Terres d’Yèvre. Cela apporterait une souplesse financière et offrirait des meilleurs services à nos concitoyens, qui ont besoin d'avoir des collectivités dont les territoires correspondent aux bassins de vie actuels." Il faudrait peut-être que les composantes de droite de l'opposition vierzonnaise disent enfin à ceux (de droite) qui bloquent le mariage des intercommunalités (de droite) avec Vierzon qu'il faut arrêter de camper sur des positions féodales. Mais apparemment, ce genre de réactions n'est pas aussi "spontanées" que des déclarations dont on se passerait bien.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Coco Errant 17/10/2015 01:03

Et dire que la Communauté de Comune Val de Cher Val d'arnon du sénateur Pointerau est la 2nde plus endetté du département... sa situation n'est guere plus enviable que celle de Vierzon et Bourges, voir pire. Mais un bon senateur sait faire oublier tout ca.

TIRE BOUCHONS 16/10/2015 15:40

Et il harcèle la sphère médiatique. Dans le journal local, un article paru sur le web (15/10/15 – 18 H 44) s’intitule : « Nicolas Sansu, une campagne tout en stratégie », avec en prime une photo de l’intéressé devant les rayonnages d’une bibliothèque remplis de livres.
Lisez-le. Ce n’est plus de la stratégie électorale, c’est la préface d’un roman à l’eau de rose. Autrefois, les journaux féminins « Nous-Deux » et « Intimité » publiaient des nouvelles exactement du même style et de la même écriture que cet article. C’était charmant, c’était attendrissant. C’était pour distraire les mères au foyer qui s’ennuyaient à mourir. Alors, pourquoi ne pas distraire les Vierzonnais qui n’osent plus regarder l’état de leur ville et qui dépriment à en mourir ? Un coup, c’est « Osons l’audace ! ». Un autre coup, c’est le roman à l’eau de rose. Mais à tous les coups, c’est tellement gros et lourd que ça n’en est que mauvais. Drôle de stratégie ! Mais il est vrai que la finesse d’esprit ne s’achète pas dans les grandes surfaces périphériques.
A haute dose autant concentrée, cette stratégie ne fait plus partie de la politique mais du mercantilisme puant. Mais plus grand monde ne s’y trompe. On en arrive à un point où certains partisans communistes et socialistes ont décidé de ne pas aller voter ! Le rejet grandit !
Une telle pub prouve qu’il essaye de nous refiler l’invendable. A Vierzon, tous les jours, on a le résultat de ses packs tout faits, dévastateurs pour la ville et ses habitants. Un bon produit n’a pas besoin de cette pub parce que la renommée de sa qualité se suffit à elle-même.
Quant aux Socialistes, si au second tour des régionales ils se montrent masos et veules par une nouvelle alliance, alors ils seront indignes de nos voix. Après tous les mensonges du dirigeant national, on ne va pas ingurgiter la pleutrerie des candidats locaux. Chat échaudé craint l’eau froide, autrement dit, peuple trompé n’écoute plus rien et ne peut être dupé qu’une seule fois dans sa vie.

Essayan Nadia 16/10/2015 14:07

Cher Rémy, Cette idée de fusion est une vieille idée de Max Albizzati, qui a fondé notre groupe. Nous y sommes forcément réceptifs, d'où ma première réaction. Sauf, que dans les conditions actuelles, nous n'y croyons pas. Vous reprochez que l'on ait pris le temps de l'analyse, faut-il donc toujours céder à la pression médiatique ? Prendre le temps de débattre avec son groupe ? Ou réagir uniquement seul, comme vous le faites ?

chat noir 17/10/2015 00:04

Lux fuit

Scoubidou 16/10/2015 17:58

Vierzonitude ne réagit pas uniquement seule. Des Vierzonnais réagissent avec Vierzonitude par leurs commentaires. Mais il est vrai que vu le niveau que vous percevez chez ces commentateurs, vous ne les voyez pas, vous ne les lisez pas. Vous êtes bien au-dessus de cette populace, oh Grande Dame ! Du coup, c'est vous qui restez et resterez seule.

A droite toute 16/10/2015 13:05

FIAT LUX !!!

chat noir 16/10/2015 12:51

Ici l'opposition c'est des pointures, je pense qu'ils pourront même arriver de trouver midi à 14 heures, mdr !!!!

Archives

Articles récents