Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


4) Ils n'ont même pas honte : noirs, moins noirs et blancs, messieurs-dames du F.N, on vous emm.....

Publié par vierzonitude sur 12 Novembre 2015, 19:00pm

4) Ils n'ont même pas honte : noirs, moins noirs et blancs, messieurs-dames du F.N, on vous emm.....

Pour Martine Raimbault, conseillère municipale du Front national, à Vierzon et candidate aux régionales, il y a, à Vierzon, des "noirs" qui dealent dans les rues, mais aussi des "moins noirs" et des "blancs". Pour le F.N, s'il existe des "moins noirs" que les "noirs", en revanche, chez lui, il n'existe pas de moins cons que les cons. Tous sur la même ligne, même pas peur ! Quand on entend ce genr de discours dans une ville de 27.000 habitants comme Vierzon, quand on regarde ensuite la carte électorale de la ville où le F.N fait des scores, on se dit que certains quartiers de la ville concentrent les handicaps cérébraux.

Bien sûr, les électeurs frontistes vont nous servir leur soupe rance que, c'est ainsi, il existe des "noirs" et des "blancs" et au milieu, forcement "des moins noirs".... Que c'est une réalité visible. Du raisonnement à la Zémour avec un Z comme naZi. En effet, avec ce genre de pensée oblique, à la Nadine Morano teintée de Patrick Buisson et saupoudrée de Marine le Pen, on peut faire porter le chapeau à tous les "noirs" de Vierzon comme étant à l'origine des trafics de stups. En revanche, le trafic de connerie crasse, ça passe plus facilement... Alors, vous voyez, nous les "noirs", "moins noirs", "blancs", on vous emm.... messieurs-dames du Front national. Et surtout plus, beaucoup plus que moins...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chat noir 12/11/2015 20:05

Comme je l'ai écrit dans une réponse à un précédent post sur ce blog, "bien remplie, ça déborde, ça degeule de partout avec le surplus de matière fécale". Nous nous rapprochons du temps des temps, et comme il fallait s'y attendre, les égoutture de l'histoire commencent à déborder d'ignominies scatalogiques. Ce n'est que le début du commencement, attendons nous au pire.

Archives

Articles récents