Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Arrêtez de vous gargariser, non, cette ville ne va pas bien

Publié par vierzonitude sur 26 Novembre 2015, 21:25pm

Arrêtez de vous gargariser, non, cette ville ne va pas bien

A lire la presse locale, la communauté de communes de Vierzon est irréprochable. Sa politique est indépassable, ses choix indiscutables, ses résultats formidables et qui ose critiquer, n'est que graine de médisant. Bref, les élus communautaires, ceux de Vierzon qui doublent leur fonction avec ceux d'élus municipaux, ne doivent pas habiter dans la même ville que nous tous. Oui, à regarder de près, il y a des résultats : 9 emplois au bowling (14 le week-end), avec un investissement public de 3,5 millions d'euros, les promoteurs peuvent se permettre d'embaucher ! Sur les zones industrielles, si la victoire de la communauté de communes est d'installer des entreprises qui existent déjà, tout le monde peut le faire. Véolia, Cofélys (dans un bâtiment subventionné), ah si, un garage sur le centre non-routier... Un hôtel et un restaurant (Courtepaille), là aussi réalisé avec des investissements publics... Mais les élus se baladent-ils dans Vierzon ? Ont-il des peaux de saucissons devant les yeux ou font-ils exprès de ne pas voir ? Cette ville qui se paupérise de plus en plus ? Ses rues commerçants qui se dégradent à vitesse grand V, ses murs lépreux, cette politique urbaine au point mort qui n'attend qu'une chose, l'argent public pour se réveiller. A l'heure où d'autres villes envisagent l'avenir, nous, à Vierzon, on comble un retard phénoménal. Il y a plus de politique politicienne dans cette ville que de politique à l'égard du citoyen. Alors, ils ont le beau rôle, les élus communautaires, calés dans leur fauteuil, à s'auto-féliciter de leur grandeur. mais pendant ce temps-là, dehors, cette ville n'est plus que l'ombre d'elle-même. Et ce n'est pas le Parc technologique, faux nez de la vitalité économique perdue d'une ville en déshérence qui changera quoi que ce soit. Encore heureux qu'il y a des initiatives qui aboutissent, avec tout l'argent public dépensé ! Mais arrêtons ce satisfecit mal venu et chèr(e)s élu(e)s, communautaires, regardez autour de vous. Dites nous si vous vous félicitez de la rue Joffre, de l'avenue de la Réoublique, de vitrines en bois de la rue Victor Hugo et de la rue des Ponts, de Gifi, notre Titanic vierzonnais qui ne veut pas couler, des rues pourries et des trottoirs minables. Franchement, vous pensez que cette ville va bien ? Ah oui, pardon, ce n'est pas votre faute, mais celle de l'Etat qui ne vous donne pas assez d'argent à gaspiller. Vous préférez vos marottes, vos petites subventions à distribuer. Pour le reste, il n'y a rien que du vide enveloppé dans du rien. Alors, un peu d'humilité. Non, cette ville ne va pas bien. L'encéphalogramme s'approche du plat. Mais, vous avez encore cette capacité à flatter votre ego. Moins de grandiloquence et plus d'efficacité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Léon DUFFOURRE 27/11/2015 19:44

Comment s'appelle la presse locale ? Si c'est celle à laquelle je pense, elle porterait bien le nom de Pravda, comme la publication officielle du parti communiste, vous savez, celle qui "propagandait" de l'autre côté du rideau de fer. Vive la liberté d'un certain journalisme ! Et ils n'ont même pas honte. Mais c'est vrai qu'il faut bien bouffer, même si ce ne sont que des pissenlits. Et puis, il parait que l'argent n'a pas d'odeur.

Archives

Articles récents