Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Drapeau tricolore : dommage qu'il ait fallu 130 morts pour le soustraire au F.N.

Publié par vierzonitude sur 26 Novembre 2015, 21:58pm

Drapeau tricolore : dommage qu'il ait fallu 130 morts pour le soustraire au F.N.

Dommage qu'il ait fallu 130 mots dans des attentats ignobles, pour soustraire le drapeau tricolore, à la force d'inertie du Front national. On ne fera sans doute pas, comme aux Etats-Unis, d'arborer les couleurs sur le pas de nos portes, mais en achetant des drapeaux français pour rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, va permettre de se réapproprier le drapeau que certains avaient lâchement abandonné au parti facho de Marine Le Pen. A tel point que, l'arborer, équivalait à se confondre avec le Lepenisme qui avait gangrené le symbole de ce pays. A tel point que s'octroyer le drapeau équivalait à être facho. Sans aller jusqu'à un patriotisme exacerbé, sans aller non plus à mettre la Marseillaise dans son I.Pod, ou à se déclarer patriote sur son profil Facebook, Français suffit, Européen c'est encore mieux, citoyen du monde ce serait le rêve, le drapeau français mérite mieux que le F.N. Mais, répétons-le, 130 morts plus tard, et la France découvre que son drapeau tricolore, que cet amour des trois couleurs, ce n'était pas exacerber un racisme génétique et ancré, mais appartenir à une communauté, comme il en existe tant d'autres, dans des domaines différents. Alors, voilà, les drapeaux tricolores qui flotteront au vent, aux fenêtres, aux portes, ceux qu'on agitera peut-être de différentes manières, ce drapeau français qui, en 1998, lors de la coupe du monde de foot, abritait cette France black-blanc-beur que 17 ans de Front national plus tard, a dilué dans la haine de l'autre, ces drapeaux français, tricolores, qui font partie intégrante de notre histoire républicaine, vont, on l'espère, revenir aux citoyens français et à tous ceux qui ont envie de s'en faire un parapluie, un tee-shirt, un étendard ou une drap. Pas seulement à une frange rance qui, sous ce drapeau, veut abriter des idées et des actes contre-nature à cette nature démocratique qui nous habite. Alors, reprenons le drapeau français comme un signe de ralliement, de reconnaissance, de liberté qu'on doit chaque fois reconquérir, d'égalité seule qualité garante de notre fragile vivre-ensemble et de fraternité rempart contre les haines. C'est aussi à nous d'éviter que des idéologies racistes s'emparent de nos symboles. Ce n'est pas avec un drapeau que l'on combattra le terrorisme. Mais c'est à un drapeau qu'on reconnaîtra celles et ceux qui n'ont pas envie d'être terrassé par des pseudo-dictateurs de la pensée ou du vide. 130 morts plus tard, c'est quand même beaucoup pour un morceau d'étoffe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents