Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Oui, la ville est sale, n'en déplaise à ceux qui n'y marchent jamais !

Publié par vierzonitude sur 3 Novembre 2015, 10:37am

Oui, la ville est sale, n'en déplaise à ceux qui n'y marchent jamais !

Oui, la ville de Vierzon est sale. Sale dans le sens où les papiers traînent, où les Vierzonnais ont le culte de la poubelle sur le trottoir, du sac éventré sur la voie publique. Oui, cette ville est sale et une ville sale, ne se respecte pas. Il y a de la négligence. Ou pas assez de poubelles. Mais quand bien même, les Vierzonnais et d'autres sans doute, ne savent pas mettre un papier dans une poubelle. Regardez ce qui se passe aux abords du lycée Henri-Brisson, des deux côtés de l'avenue Henri-Brisson, c'est très parlant ! Oui, cette ville est sale. Sale d'un manque de rigueur, sale parce qu'elle s'en fout. Avenue Edouard-Vaillant, des papiers jonchent régulièrement les trottoirs. Les premiers coupables sont ces faienants irrespectueux qui les jettent par terre. Le second coupable, c'est la ville qui ne fait pas son métier premier, d'améliorer la vie de ses cncitoyens. Oui, cette ville est sale, à plus d'un titre : par terre, sur les murs. Une ville propre donne envie de la garder propre. Seulement, voilà, pour le voir, il faut marcher dans les rues de la ville... Voyez où l'on veut en venir. Alors, il faut commencer par arrêter de foutre ces putains de poubelles à journée faite sur les trottoirs ou trouver d'autres solutions. Quand on a le temps de fairte campagne oud 'écrire un livre, on a le temps de réfléchir a améliorer le sort des habitants de cette ville. Ensuite, il faut éduquer. Alorsd, oui cette ville est sale et on a beau montrer le plus ebau profil de cette ville, les plus belels photos, les plus belles fleurs, cela n'empêche pas que certains jours, cette ville est dégueulasse. Et c'est dommage, car elle ne mérite pas ça.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chat noir 03/11/2015 13:52

Ceci ne serait pas l'ordre du symbolique, ce qui nous rassemble ? Pourquoi on crache sur un trottoir ? Le fait de cracher sur quelques chose ou quelqu'un nous renvoie pas a la détestation ?

Détestation de l'extérieur mais aussi de son soi, de nous même, de son mal être. L'expression de ces névroses peut passer par salir ce que l'on déteste, et peut-être penser que la ville en est l'une des causes ?

Pour les poubelles et papiers dans les rues c'est probablement la même chose. Mêmes si les névrotiques sont minoritaire, leurs semagent est cumulé. Ce n'est qu'un symptômes d'une ville qui va mal, d'une population qui ne peut pas ou plus s'exprimer par les mots, ces gestes sympathiques, ou son oeuvre.

Oui, c'est à en devenir fou voir furieux, là est peut-être la maladie ? La répression ou les représentations autoritaires ne seront jamais à la hauteur des exigences qu'on leurs portes , et ne feront encore que déplacer ou aggraver le problème.

L'expression libre non dicté, non idéologique pour pallier à la pathologie est à étudier. Trouver des ressources pour la population aussi, l'équilibre peut passer également par des activités accessible à tous. Autant de piste qui, pour l'instant, ne sont pas étudiées ou même envisagé.

Nous ne tenons pas compte de nos connaissances sociales, psychologiques, anthropologiques, historiques, ... Nous sommes dans des gestions collectives immatures et paranoïaque qui peuvent avoir à tout moment des conséquences désastreuses pour tous.

Archives

Articles récents