Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La démographie médicale à Vierzon touche le fond, il y a urgence, d'ailleurs, c'est la seule solution, les urgences !

Publié par vierzonitude sur 18 Décembre 2015, 15:05pm

La démographie médicale à Vierzon touche le fond, il y a urgence, d'ailleurs, c'est la seule solution, les urgences !

La démographie médicale ne s'arrange pas du tout, mais alors pas du tout, à Vierzon ! A tel point que, pour une simple consultation chez un généraliste impossible à trouver, le centre 15 vous conseille... les urgences de l'hôpital de Vierzon ! Le médecin généraliste habituel est en vacances. Il renvoie sur un remplaçant qui, lui, est blindé. Qui renvoie sur un médecin lurois. Seule solution : prendre les pages jaunes et les faire tous. Quelques réponses : "on ne prend pas de nouveaux patients". Oui, mais ce n'est pas être un nouveau patient que de solliciter un médecin quand l'habituel n'est pas disponible. Bref... Sur le répondeur d'un autre "en raison d'une réorientation professionnelle..." Un comble : déjà manquants à l'appel, les toubibs vierzonnais changent de boulot. Les cabinets sont bondés, il faut attendre trois jours pour un éventuel rendez-vous. Donc, les urgences, seule alternative. Obligation : y passer la journée. Avantages : les examens sont réalisés sur place, on ressort avec son ordonnance.

La voilà donc, la solution pour sauver l'hôpital de Vierzon et augmenter les actes des médecins : supprimer tous les généralistes de la ville. Au train où vont les choses, ça ne va pas tarder. Le Cher est dans le peloton de queue de la démographie médicale et Vierzon doit être au fond de la fosse. L'alternative municipale est de construire une maison de santé où les médecins et intervenants médicaux seront salariés, 35 heures, salaires de médecin quand même, avec l'impôt des citoyens un peu... A Vierzon, la réponse ou presque à tous problèmes, est la municipalisation des choses. Y compris des médecins. Quand les autres villes misent sur les maisons de santé pluridisciplinaire avec des libéraux, Vierzon mise sur la fonctionnarisation des médecins. On ne voit pas comment ça attirera plus de toubibs, sauf ceux qui veulent le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière. En tout état de cause, trouver un médecin à Vierzon quand son généraliste est en vacances, c'est aussi difficile que de trouver un commerce ouvert.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents