Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le blues des pompiers volontaires vierzonnais

Publié par vierzonitude sur 30 Décembre 2015, 19:10pm

Le blues des pompiers volontaires vierzonnais

Le blues du sapeur pompier volontaire de Vierzon sera-t-il le tube de l'année 2016 ? En tous cas, c'est celui de la fin de l'année 2015. La faute aux effectifs, évidemment. Car si les effectifs de pompiers volontaires et de pompiers pros étaient suffisants, à Vierzon, la hiérarchie ne serait pas obligée de battre le rappel, assez vertement d'ailleurs, rappelant aux pompiers volontaires leur engagement et soulignant une situation qui n'est pas acceptable.

Mais voilà, c'est là que le bât blesse car les SPV (sapeurs pompiers volontaires) doivent concilier vie professionnelle, vie de famille et vie de volontaire. Et comme par hasard, ce sont pendant les périodes des fêtes (Noël et jour de l'An) qu'on leur demande, avec plus d'insistance que les autres périodes de l'année, d'assurer, entre autres, des gardes postées, c'est-à-dire 24 heures, avec dodo à la caserne.

Forcément, à force de tirer sur la corde, celle-ci ne se rompt pas forcément mais le moral des soldats du feu volontaires en prend un coup dans la cafetière. Avec une trentaine de SPV pour quarante pros, à Vierzon, il semble, pour certains, que le compte n'y est pas. Et la note n°14-29, le rappelle à chaque instant, en matière de secours à assurer, il y a des règles chiffrées à respecter. Sinon, on appelle ça purement et simplement, un sous-effectif,

Certes, les SPV se sont engagés, notamment à 80 heures de disponibilité par mois, mais quand il faut secouer le cocotier, ce sont les SPV qui se font secouer ! Pour une vacation qui n'est pas la même que celle d'un pompier pro ! Comme dans d'autres secteurs, on presse toujours un peu les mêmes. Vierzon fait partie des quatre casernes mixtes avec celle de Saint-Amand, des Gibjoncs et des Danjons à Bourges qui font appel à des pros et à des volontaires.

Pas simple sans doute de jongler avec les effectifs, surtout quand il en manque. Mais les volontaires de Vierzon ont un coup de blues. Ce n'est pas mieux que de voir rouge, la couleur de leurs véhicules. Passer du blues au rouge, ce ne serait pas non plus souhaitable.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thiery Lelorain 31/12/2015 11:34

ne pas confondre
rémunération qui donne des droits aux impôts
et vacations qui en est exonérées
même si toutes peines méritent salaires la différence de statut est bien présente

seb 31/12/2015 09:34

Les SPV représentent 80% des SP en France, sans SPV notre système de sécurité civile s'écroule.
Etre SPV , c'est s'engager, se former, être disponible pour répondre à la demande qui peut tomber a tout moment.
Chaque centre de secours constitué exclusivement de SPV s'organise en equipe pour que chacun donne de son temps, en conciliant vie personnelle et familiale, vie professionnelle et passion.
Dans certains centres, l'effectif est mixte ( SPV et SP PRO) et des équipes de SPV sont également constituées pur compléter l'effectif mobilisable ( SPP en gardes postées + Astreinte mobilisable SPV par bip), il est également d'usage que des SPV montent des gardes "postées" avec leurs collègues SP PRO. L'effectif Vierzonnais se compose de 38 SPP et de 53 SPV.
La très grande majorité d'entre eux ne connaissent pas ce blues et je m'en réjouis..bonne journée à tous.. et prudence ce soir en particulier...

thiery lelorin 31/12/2015 11:27

la vie n'est qu'une question de choix
il faut avoir le sens de l'engagement, le respect des règles et ne pas juger les statuts sont tellement différents
la question est de savoir si il faut des SPV mais aujourd'hui nous SPP devons faire avec et l'ensemble fait une seule unité.

Archives

Articles récents