Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Priorité pour 2016 : virez les barons pour une grande communauté de communes vierzonnaise

Publié par vierzonitude sur 28 Décembre 2015, 11:30am

Priorité pour 2016 : virez les barons pour une grande communauté de communes vierzonnaise

Allez, les barons, dehors ! Il est grand temps de créer, en 2016, une grande communauté de communes autour de Vierzon, en dehors des seuls sympathisants du Parti communiste, à force, on s'ennuie. Bien sûr, le rapprochement de Vierzon et Bourges, dans une grande agglo est une utopie cousue de fils blancs que seuls nos politiques ont su inventer pour se faire remarquer. Non, il faut une grande communauté de communes avec en plus du Graçayais, les communes des villages de la Forêt avec Vignoux contigüe à Vierzon, le Lurois avec Méreau imbriqué dans Vierzon, il faut y ajouter la commune de Foëçy qui touche aussi à Vierzon, pourquoi pas annexez Mehun. Seulement voilà, il va falloir passer sur le corps de certains qui ne veulent pas voir les Cocos à leurs portes. Si ces derniers sont intelligents et veulent servir la cause commune, ils sauront s'éclipser pour que la présidence de la communauté de communes ne soit pas forcément offerte à l'un des leurs. Pour ça, les barons doivent céder leur place. Dans le Lurois, le sénateur conservateur de droite, figure typique de la Troisième république, doit se faire une raison : les forteresses c'est terminé, les serfs aussi, et le Seigneur encore plus. Vierzon doit être capable de fédérer une agglo pour être plus forte, pour ça, il faut que le Lurois et surtout Méreau en fassent partie. Les querelles politico-égocentristes de quelques notables en dehors des réalités doit cesser. C'est d'une bêtise incommensurable et surtout, ça ne sert pas le citoyen. Entre deux sénateurs dans le Lurois et le Mehunois et un député dans le Vierzon, on se dit que la raison devrait l'emporter ! Et bien non, chacun campe sur ses positions. Mettez vos partis politiques au rébus et raisonnez avec votre raison, pas avec vos logiques de parti et vos indemnités. Sinon, organisez un référendum et demandez aux citoyens ce qu'il veut, après tout, c'est pour lui qu'on vous paye, c'est pour lui que vous bossez ! Dans ce coup-là, la gauche ne veut pas lâcher le morceau en voulant le beurrer, l'argent du beurre et le sourire de la crémière et la droite ne veut pas mettre ses mains dans le bourbier vierzonnais. On ne peut plus administrer une ville ni une communauté de communes comme au temps de papa. La gauche doit revoir ses appétits à la baisse et la droite accepter certains sacrifices. Ça vaut pour la baronnie communiste de Vierzon et la baronnie de droite du Lurois. Mettez vous au tour de table et discutez. Avec ce que vous touchez par mois comme indemnités, vous pouvez au moins faire ça. les caisses de vos partis attendront. Le citoyen prime, enfin normalement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents