Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le Monde cite Vierzon dans un article sur les rideaux baissés et les rues piétonnes moribondes...

Publié par vierzonitude sur 11 Janvier 2016, 22:12pm

Ca devient une habitude : Vierzon est régulièrement citée parmi les villes aux commerces qui meurent, aux rues piétonnes moribondes;.. Une fois encore, le quotidien Le Monde prend Vierzon (et d'autres) en (mauvais) exemple : "Rideaux baissés, boutiques à vendre, rues piétonnes moribondes... La France connaît, comme les Etats-Unis, le phénomène des villes en déclin. Cette désertification touche principalement les villes moyennes de moins de 100 000 habitants, à l'image de Béziers, Vierzon et Calais. Les municipalités tentent d'enrayer cette spirale en multipliant les animations, alors que la place de la voiture fait polémique." Certains se réjouiront que Vierzon n'est pas la seule ville à crever doucement de son manque de commerce, ça leur permet d'éviter de trouver des solutions.

« La vacance commerciale – la proportion de magasins vides – progresse d’année en année depuis quinze ans. En 2014, le taux atteint en moyenne 8,5 % pour les 300 plus grandes villes de France », observe Pascal Madry, directeur de Procos, une fédération qui rassemble 260 enseignes du commerce spécialisé, dans le dossier du cahier « Eco & entreprise » du Monde du 12 janvier. L'auteur de l'article, Olivier Razemon, explique que cette désertification pèse lourdement sur l’activité économique (recettes fiscales en baisse, alors que les municipalités des « villes-centres » doivent par exemple assurer des fonctions qui bénéficient à l’ensemble de l’agglomération, comme les transports ou l’animation culturelle)", explique encore Le Monde.

Et voilà le drame de Vierzon que nos élus entretiennent : "En effet, les difficultés du commerce de détail constituent en fait l’aspect le plus flagrant d’un phénomène plus large, les villes moyennes partageant au moins trois autres caractéristiques qui signent leur déclin : une population qui stagne, des revenus moyens en baisse et une part croissante de logements vides."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chat noir 12/01/2016 01:16

Mais c'est un déclin qui est voulu et préparer de longue date alors pourquoi s'étonner ? N'est aveugle celui qui ne veut point voir, il est journaliste c'est normal sont silence rime avec obédience.

Un commerce il y a 50 ans payait sa patente et ces impôts sur le revenu. Aujourd'hui les contributions, taxes, rsi ont assassiné le petit, tout en favorisant le gros, et on s'en étonne ?

Et dans 25 ans ceux qui ne seront pas milliardaire seront fonctionnaires ou élus, les autres du commun, seront des assisté que l'on appellera les kasos. Ils seront soumis corps et âme, et on ne bronchera pas d'une oreille, sinon on coupe le robinet. Dépossédé de tout de leurs savoir-faire, de l'accès à la terre, de l'intelligence, ils sont là jeunesse d'aujourd'hui, le monde de demain.

et... 12/01/2016 00:34

des élus qui ont besoin de garder une population majoritairement en difficulté sociale afin de les rendre dépendants de leurs aides et de les encourager à les maintenir au pouvoir... surtout, ne pas enrichir, ne pas embourgeoiser, ne pas trop embellir la ville, ne pas la rendre prospère...

Archives

Articles récents