Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le Cher reste un désert médical

Publié par vierzonitude sur 10 Février 2016, 16:30pm

Vierzon connaît toujours des difficultés dans le domaine de recrutement de médecins généralistes.

L'Association des Petites Villes de france publie un rapport sur l'offre de soin. L'Indre et le Cher y sont classés parmi les dix départements où la situation est le plus alarmante.

Les chiffres du rapport sont éloquents. En moyenne, il faut attendre quatre jours pour voir son médecin traitant, 51 jours pour obtenir un rendez-vous avec un gynécologue et plus de 100 jours pour rencontrer son ophtalmologue. En Berry, plus qu'ailleurs, la situation est alarmante. Avec 223 généralistes dans le Cher et 172 dans l'Indre, les Berrichons ne sont pas tous logés à la même enseigne.

A l'approche de la Grande Conférence sur la santé qui s'ouvrira jeudi, l'Association des petites villes de France (APVF) a publié mardi 9 février une enquête sur la situation de l'offre de soins dans les petites villes. Menée par Nathalie Nieson, députée de la Drôme, maire de Bourg de Péage, avec la participation de Xavier Nicolas, maire de Senonches, conseiller régional de la région Centre-Val-de-Loire, cette étude "relaie l'inquiétude" de nombreux maires de petites villes face à la difficulté de maintenir une offre de soins satisfaisante sur leur territoire. Cette difficulté est confirmée par les chiffres publiés par le Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom), dans son Atlas de la démographie médicale de 2015 et ses Atlas régionaux (voir nos articles de juin et décembre 2015 ci-contre). Il estime ainsi que la France métropolitaine compte 192 déserts médicaux dans lesquels vivent près de 2,5 millions de personnes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents