Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Marché place Foch : toujours aussi déprimant

Publié par vierzonitude sur 20 Février 2016, 12:47pm

Marché place Foch : toujours aussi déprimant

Le marché du samedi, place Foch, est toujours aussi déprimant. Il n'y avait, ce samedi 20 février, qu'un seul commerçant sur la place. Et qui se sentait un peu seul... Habitué de ce marché depuis toujours (il a connu l'époque où il y avait un marché le samedi, place du marché au Blé), il ne peut pas aller près du Forum république, car les camions ne sont pas acceptés. Sinon, il y serait ! Rue de la Gaucherie, près du Forum, les commerçants occupent l'espace. Et ce samedi 20 février, le marché de la place du Mail en a pris aussi un coup. Il y avait même, ce matin, un marchand de CD... Dans la rubrique, ça ne va pas mieux, le marché de Vierzon. Bien sûr, nos élus n'y sont pour rien. Ils font ce qu'ils peuvent. C'est l'époque qui veut ça. C'est pareil ailleurs. Il n'y a pas qu'à Vierzon. On a fait le tour des fausses excuses. On va peut-être pouvoir s'y mettre, non ?

Marché place Foch : toujours aussi déprimant
Marché place Foch : toujours aussi déprimant
Marché place Foch : toujours aussi déprimant
Marché place Foch : toujours aussi déprimant
Marché place Foch : toujours aussi déprimant
Marché place Foch : toujours aussi déprimant
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

michelle 20/02/2016 14:12

Mon mari et moi sommes arrivés à Vierzon en mai 2000, époque où le marché central du samedi était encore très animé. Comment a-t-on pu en arriver à cette situation de ce jour, 20 février 2016, où la place Foch est complètement déserte ? quelle tristesse !!!!!

Alexandre 20/02/2016 17:15

Simple, le centre ville est devenu "la zone", des vieux qui ne peuvent pas partir et des cas sociaux... la gros des habitants habite des zones pavillonnaires et se rendent directement dans les grands centres commerciaux plus pratiques.

Donc deux choses à faire :
- Tolérance zéro pour les "jeunes glandeurs" qui trainent la journée ou la nuit et qui ne donnent pas envie de s'attarder en ville (la milice du FN local n'est pas une mauvaise idée - si vous avez mieux, montrez le alors !)
- Arrêter la multiplication des zones commerciales
- Donner un cachet un centre ville, par exemple en interdisant tout ce qui enlaidit (genre les pubs 4 * 3) et les immeubles informes façon béton.

Archives

Articles récents