Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Vierzonitude a la douleur de vous faire part de la mort du marché hebdomadaire place Foch

Publié par vierzonitude sur 8 Février 2016, 10:49am

Vierzonitude a la douleur de vous faire part de la mort du marché hebdomadaire place Foch

Les habitués du marché, les Vierzonnais et les Vierzonnaises, la ville, la place Foch et les commerçants qui la bordent, ont la tristesse de vous annoncer la mort du marché hebdomadaire de la place Foch. L'institution qui faisait les beaux jours de la place et remplissait la terrasse du café n'existe plus. Ce samedi matin, un unique marchand de fribgues battait la semelle sur les pavés déserts. Et les bagnoles ont remplacé les marchands ambulants. On se serait cru un dimanche... Bonjour tristesse comme disait Françoise Sagan. A part ça, on veut nous faire avaler que tout va bien. Ca y est, le marché hebdomadaire de la place Foch est mort et enterré. En revanche, celui de la place du Mail pousse le vice à s'étendre vers le Forum entre autres. On se demande quelle est la politique de la ville. Question bête, aucune.... Des citoyens, inquiets de la situation du marché hebdomadaire, vienbdront prochainement déposer une berge à la mémoire de ce que fut le marché du samedi en centre-ville. Une minute de silence sera observé. Ce ne sera pas très difficile : la place Foch est devenue un désert le samedi matin. Ne manque plus qu'une tempête de sable pour s'y croire.

Vierzonitude a la douleur de vous faire part de la mort du marché hebdomadaire place Foch
Vierzonitude a la douleur de vous faire part de la mort du marché hebdomadaire place Foch
Vierzonitude a la douleur de vous faire part de la mort du marché hebdomadaire place Foch
Vierzonitude a la douleur de vous faire part de la mort du marché hebdomadaire place Foch
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

A droite toute 08/02/2016 12:13

C'est exactement la réflexion que je me faisais lors de mon tour au marché du samedi. Je ne sais pas si c'est un effet de contagion mais j'ai eu la sensation que "le marché des fromages" faisait grise mine aussi. Qu'en pensez-vous ?

bruno 06/02/2016 19:49

Brel chantait "comment tuer l'amant de sa femme" ici c'est comment tuer le marche du samedi

Archives

Articles récents