Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


En 2016, sachez, Vierzonnais, où passent vos impôts !

Publié par vierzonitude sur 31 Mars 2016, 18:34pm

En 2016, sachez, Vierzonnais, où passent vos impôts !

Les travaux qui seront réalisés au cours de l’exercice représentent un montant de global de 4 238 898 €. L'année 2016 verra la mise en service de la nouvelle unité de production d'eau potable. Par ailleurs, alors que s'achève la réhabilitation des quartiers nord de la ville, celle du centre-ville prendra une nouvelle dimension avec le nouveau programme de renouvellement urbain. Après une reprise de la toiture, une autre phase de la réhabilitation du futur bâtiment du conservatoire de musique débutera cette année.

En 2016, sachez, Vierzonnais, où passent vos impôts !

Les travaux de renouvellement urbain des quartiers Henri Sellier et du Colombier sont en cours d'achèvement avec une dernière phase prévue en 2017. Cette année, les travaux porteront sur la rue Anne Frank pour la voirie définitive ainsi que sur la rue Alain Fournier pour les réseaux et la voirie. Le dernier volet, clôturant ce premier programme de rénovation urbaine des quartiers nord de la ville, sera finalisé après les constructions pavillonnaires en accession à la propriété notamment sur le quartier du Colombier. La commercialisation de ces lots à bâtir viabilisés fait l'objet d'un budget annexe pour la durée de l'opération. Le
montant des travaux s'élèvera en 2016 à 320 000 €.

En 2016, sachez, Vierzonnais, où passent vos impôts !

La réhabilitation du centre ville se poursuivra avec une articulation à déployer entre la concession d'aménagement et le nouveau programme de rénovation urbaine. La prévision budgétaire globale est pour cela de 718 320 €.
L'axe prioritaire réside cette année, en l'achat puis la démolition de plusieurs immeubles, avec le concours du Fonds d'Investissement Public Local, sur l'îlot Brunet-Rollinat qui constitue une opération spécifique.

En 2016, sachez, Vierzonnais, où passent vos impôts !

La construction et la réfection des voies, la réfection de trottoirs et les interventions sur les réseaux d'eaux pluviales, d'éclairage public (avec une première phase de remplacement des boules d'éclairage moins énergivores), de mise aux normes des feux tricolores, le renouvellement partiel du mobilier urbain, de mise en place de dispositifs de ralentissement de la circulation, ou de poteaux d'arrêts de bus et de signalisation s’élevant globalement à 877 583 €. Cette enveloppe intègre aussi les crédits dédiés à la finition du lotissement du
Bois Marteau en ayant recours à la garantie bancaire du lotisseur défaillant.

Le projet du conservatoire de musique se poursuivra avec la rénovation de la toiture puis par les travaux de réhabilitation. Le budget prévu en 2016 sera de 460 000 €, dont 356 452 € inscrits au budget primitif.

En 2016, sachez, Vierzonnais, où passent vos impôts !

L'acquisition de supports multimédias se poursuivra à la médiathèque. Il s'agira aussi de l'avant-dernière année (2012-2017) de la participation financière de la ville au Cinéma Lumière pour l'achat de projecteurs numériques. De même, il est envisagé de se doter d'un écran géant gonflable pour les projections de cinéma plein air et éventuellement d'autres initiatives telles des rediffusions de compétitions sportives.

Dans le domaine sportif, des interventions prévues sur divers équipements tels que : la piscine (garde corps, reprise de joints de carrelage, goulottes, pompe doseuse de PH...), l'éclairage au stade Brouhot, la réfection de la toiture des cours de tennis couverts, la reprise du réseau d'eau chaude au dojo. 141 100 € seront mobilisés pour les équipements sportifs.

Les travaux pour les bâtiments scolaires notamment l'isolation à Fay B et l'aménagement d'un réfectoire à la maternelle Claude Tétard, les cours et les aires de jeux des écoles avec la réfection partielle du sol amortissant à Caron, la reprise de la cour de l'école Tétard, ainsi que l’acquisition de mobiliers et de matériels, se poursuivront avec une inscription budgétaire à hauteur de 204 800 €.

Le patrimoine bâti nécessite des travaux pour le maintien en bon état, de remise aux normes où visant des économies d'énergie. Un diagnostic de performances énergétiques est en cours afin de solliciter le fonds d'investissement public local récemment créé par l’État. 252 429,00 € seront consacrés aux travaux dans les bâtiments municipaux.

En 2016, sachez, Vierzonnais, où passent vos impôts !

L'extension du cimetière du Bourgneuf nécessite un nouveau volet d'acquisitions de cavurnes. Divers matériels pour l'entretien des espaces viendront également compléter les crédits destinés à ce secteur pour un montant de 91 250,00 €.

Un accent particulier sera mis sur le renouvellement du matériel des équipes techniques avec l'acquisition de quatre balayeuses multi-services, adaptées pour le nettoyage des rues et l'arrachage des herbes. Beaucoup plus économes en carburant et en eau, elles permettront d'intervenir sur plusieurs secteurs de la ville simultanément et d'agir en matière de développement durable sans produits phytosanitaires. Dans ce cadre, des demandes de financement ont été sollicitées auprès de l'Agence de l'Eau, de la Région Centre-Val de Loire et de l’État. Les deux camions grues dérobés seront remplacés. De l'outillage viendra compléter ces achats pour un montant total de 477 000 €.

Des crédits pour les aires de jeux, les plantations, les aménagements d’espaces et des matériels divers figureront pour un montant de 38 760 €

Bien que cette réalisation ne figure pas au budget communal, il convient de noter que la construction du centre de santé commencera cette année sur le site de l'ancien stade municipal de Port Arthur, et qu'elle sera conduite par l'Office Public de l'Habitat du Cher pour un montant d'un peu plus de 1,4 million d'euros.

Ces projets sont financés grâce notamment :

aux subventions dont le montant global est estimé à 1 074 579,00 €

Ces subventions proviendront du Conseil régional du Centre-Val de Loire dans le cadre du contrat de Pays et du pôle de centralité pour les opérations du PRU du centre-ville et celles du Conservatoire. D'ores et déjà, le Conseil départemental accompagne la Ville pour les aménagements urbains de centre-ville et il devrait poursuivre son partenariat financier pour le conservatoire.

L'État, via l'ANRU, apporte son concours financier dans le cadre du PRU qui s'achève comme pour celui du nouveau PRU dont le protocole de préfiguration a été signé en décembre 2014. Pour soutenir l'investissement public local, l’État a créé deux fonds d'investissements. L'un, dédié aux villes moyennes et bourgs-centre pour le développement de l'attractivité du territoire, est doté de 300 millions, dont 13 pour la Région Centre-Val de Loire. L'autre, d'un montant global de 500 millions, dont 19 pour la Région Centre-Val de Loire. Il vise les
investissements liés aux bâtiments publics pour leur mise aux normes ou leur rénovation thermique, mais également pour ce qui a trait à la transition énergétique. La ville s'inscrira dans ces deux dispositifs, dont les financements ne sont à ce stade pas encore affinés et qui de ce fait, seront inscrits en cours d'année au budget communal .

Au Fonds de Compensation de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (FCTVA) estimé à 520 953 € d’après les investissements réalisés en 2015. La loi de finances pour 2016 prévoit d'élargir les dépenses éligibles aux dépenses de fonctionnement ayant vocation à l'entretien du patrimoine et de la voirie. Cette disposition trouvera application à partir des dépenses de 2016 qui seront donc perçues sur le budget 2017.

aux produits des amendes de police estimés à 80.000 €

et enfin, par un emprunt prévisionnel à hauteur de 2.000.000 € maximum

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

c'est 31/03/2016 23:14

etonnant le compte rendu du conseil municipal ce soir....c'est etonnant le petit mot du f.n. sur le journal municipal ...: l'insécurité de centre ville semble évanouie... ??? bizarre, les discussions en ville amènent pourtant très vite des commentaires sur les voleurs connus de la route de tours... sur les dealers très connus et installés de république ... sur les malfaiteurs divers qui sont une menace présente dans toutes les têtes qui circulent en ville ... bizarre bizarre..., il faut dire que ces messieurs du fn semblent parfois hypnotisés par le maire et ne pas savoir quelle logique politique proposée par eux-mêmes ... drôle de ville, drôle d'ambiance, drôle de silence... même le sage groupe facebook se fait l'écho de ces soucis assez régulièrement...

Archives

Articles récents