Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Nuit debout : "Votre absence discrédite totalement tout ce que vous pourrez dire sur notre démarche."

Publié par vierzonitude sur 28 Avril 2016, 11:50am

Nuit debout : "Votre absence discrédite totalement tout ce que vous pourrez dire sur notre démarche."

Petite phrase facebookienne d'une organisatrice de la Nuit debout de Vierzon :

"Votre absence discrédite totalement tout ce que vous pourrez dire sur notre démarche."

Soixante personnes sur l'esplanade clouent le bec à 27.000 Vierzonnais absents et qui ne peuvent donc rien dire sur le mouvement, même à travers ce qu'ils lisent dans la presse locale et ce qu'ils voient sur les photos. Soixante personnes ont donc raison face à 27.000 qui n'étaient pas là.
Le simple fait de dire ce qu'on pense sur Nuit debout de Vierzon, cornaqué par un élu, adjoint à la sécurité du Parti de gauche, est interdit, puisque l'on y était pas. C'est la nouvelle démocratie en vigueur ? Ou vous venez, ou vous vous taisez ? Vous n'étiez pas là alors vous n'avez pas le droit de penser.
Dire que le mouvement est noyauté par le NPA, le P.C, le Parti de gauche et les écolos, interdit. Nous n'étions pas là. Même si c'est la presse locale qui le dit, qui photographie un élu au micro, un autre dans la foule et une troisième dans l'organisation, on ne peut pas dire que c'est noyauté. Interdit, nous n'y étions pas.
Ce n'est pas étonnant si cette phrase et d'autres remarques du genre sont l'oeuvre, non pas de citoyens vierges de tout mandat ou de toute appartenance politicienne, mais d'élus engagés et de militants de partis politiques, VRP de leurs propres boutiques. C'est toutefois la réalité, mais nous n'avons pas le droit de le dire, car nous n'y étions pas.
Toute analyse est interdite, toute critique est malvenue. Soixante personnes s'arrogent le droit de retirer à 27.000 autres le droit de penser, d'avoir une opinion, de se faire une idée, sous prétexte que l'on n'y était pas. C'est faire fi de la presse locale qui rend compte, des réseaux sociaux qui rendent compte aussi en temps réel, des gens que l'on peut connaître, bref, c'est interdire tout regard extérieur sur un mouvement finalement kidnappé par des intérêts qui, une fois de plus, échappent au citoyen lambda.
Le message est clair : venez faire la révolution, mais sous notre bannière. Il y a, à Vierzon, ds citoyens qui ne veulent pas de sponsor politique pour savoir ce qui est bon pour eux. Alors, que Nuit debout ne s'étonne pas qu'il y ait 27.000 absents qui, respectons l'omerta alors, ne peuvent rien dire de ce mouvement qui, à la base pourtant, était sensé leur appartenir...

Nuit debout : "Votre absence discrédite totalement tout ce que vous pourrez dire sur notre démarche."
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cassandre 01/05/2016 21:07

a prochaine NUIT-DEBOUT est fixée au :

mercredi 4 mai à 20 heures - esplanade de la Société Française

à faire savoir autour de vous

ah... 01/05/2016 01:23

c'est reparti pour une seconde psychotherapie gratos.. un bon gueuloir qui ne coûte rien aux élus locaux qui peuvent même finir par y pointer leur nez en fin de défilé histoire d'en faire leurs choux gras?

Cassandre 01/05/2016 17:15

Vous devriez couper le cordon ombilical pour devenir un un homme et arreter d'être un enfant administré

jean 30/04/2016 09:51

et oui vierzonitude ! votre absence ainsi que celle des 27000 autres absents vous discrédite, et les discrédite complètement.
ah ah ah ! putain trop fort !

Cassandre 29/04/2016 16:37

Prochaine agora de nuit debout aura lieu le 1 er mais juste aprés la manifestation au parc de l' abbaye devant l'auditorium a partir de 13 h, venez nombreuses et nombreux.

Nous avons besoin de citoyennes et de citoyens pour faire un roulement et perréniser le mouvement de nuit debout sur vierzon, et toutes les sensibilitée sont acceptées , qu'on ce le disent, merci d'avance

Cassandre 29/04/2016 16:18

Parlez, pensez, critiquez, callomniez si vous voulez, car nuit debout n'est pas votre bébé ? C'est ridicule et enfantin, il faut grandir maintenant et sortir du caca boudin et du bac à sable. Et dire quoi quant on est absent ? Oh caca boudin, oh méchant pas beau ! S'il vous plais changeons de registre.

Tout les gens present ce sont exprimé librement et même si des encartés êtait là , les autres êtait plus nombreux. C'est derniers ont été même les plus pointilleux sur l'organisation de la chose dans les moindre détails et je n'est pas pour l'instant vue de "noyautage". Une commision action est mise en place, on va voir la suite.

" kidnappé par des intérêts qui, une fois de plus, échappent au citoyen lambda...... toute analyse est interdite, toute critique est malvenue. . " mais vous avez vue ca ou ? Dans vos cauchemards ou vos réves les plus fous?

Qui ne dit mots consent, ca a toujours été comme ca la vie, vous n'étiez pas là , malgrés tout vos beaux discours lénifiants, alors vous allez dire quoi ? Oh pas beau, vilains , mechants , caca boudin ? Pauvre vierzonitude vous etes tombée bien bas.

"Le message est clair : venez faire la révolution" ce mot n'a pas été prononcé une seule fois, mais calomniez, calomniez, il en restera toujours quelques chose, pauvre de vous.

"ce mouvement qui, à la base pourtant, était sensé leur appartenir..." mais au contraire de vos dire, je l'affirme, pour l'instant ce mouvement appartient à tous. Je vous conseil de sortir un peut plus le soir pour vous dégourdir , ça vous fera du bien.

Archives

Articles récents