Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


21,223 millions d'euros : ce sont les charges de personnel de la ville de Vierzon

Publié par vierzonitude sur 20 Juin 2016, 10:00am

Comment fonctionne le budget de fonctionnement de la ville de Vierzon ? Que dépense la ville pour fonctionner et surtout, comment trouve-t-elle les recettes pour fonctionner ? Petite explication de texte directement puisée dans le conseil municipal de jeudi prochain.

21,223 millions d'euros : ce sont les charges de personnel de la ville de Vierzon

La plus grande part des dépenses réelles de fonctionnement se répartit comme suit :

✁ 16,56 %, avec 5 716 069 € représentent les charges à caractère général: matériel et prestations pour les activités de services en direction de la population, telles que :

- fournitures et vacations de transports pour les élèves scolarisés dans le premier degré du secteur public,
- accueil avant et après la classe,
- nouvelles activités périscolaires,
- interventions dans le cadre du programme de réussite éducative,
- activités des centres de loisirs,
- accueil en crèche,
- formation des élèves du conservatoire, - animation de la ville,
- entretien des bâtiments et de la voirie,
- assurances,
- énergies et carburant pour un coût annuel de 1,842 million d'euros contre 1,568 million en 2014, soit 5,34 % des dépenses réelles de fonctionnement. Il ne s'agit pourtant pas d'une progression de dépenses d'énergies. En effet, le budget principal intègre en 2015 les opérations liées à l'éclairage public, auparavant suivi en budget annexe. Les dépenses d'électricité liées à l'éclairage et à la signalisation tricolore s'élèvent à 345 500 € pour 2015. Le budget énergies a été réduit de 53 000 € notamment en raison de la baisse des carburants,

✁ 61,50 % concernent les charges de personnel avec 21,223 millions d'euros. La masse salariale oblige dans un contexte de restriction budgétaire à limiter les remplacements des départs, viennent néanmoins contribuer à la hausse de ce poste budgétaire le reclassement des catégories C, l'augmentation des cotisations et les nouvelles activités periscolaires en année pleine.

✁ 19,73 % constituent les charges de gestion courante et plus particulièrement :
✂ les subventions versées aux budgets annexes pour la mise en œuvre des services publics concernés avec 683 268 d'euros,
✂ la subvention au CCAS de 1,711 million d'euros, incluant la part travailleur social de la personne située au commissariat,
✂ la contribution de la ville aux transports publics avec 1 968 930 euros
✂ le contingent incendie : 1 105 369 euros,
✂ les subventions directes au tissu associatif local 871 401 euros, pour 883 947 euros l'année précédente

- 1,64 % des dépenses sont constituées par les intérêts d'emprunts, avec 566 609 €, pour 685 018 € en 2014.

Les principales recettes réelles de fonctionnement se répartissent comme suit :

✁ 63,56 % constituent les contributions directes avec un produit de 23,43 millions d'euros : fiscalité, reversement de l'attribution de compensation par la communauté de communes, fonds de péréquation des ressources communales et intercommunales (FPIC), versement transport, taxes sur l'électricité et la publicité extérieure, droits de mutation,

✁ 21,53 % , pour 7,85 millions d'euros représentent les dotations (dotation globale de fonctionnement, dotation de solidarité urbaine ; dotation nationale de péréquation), les allocations compensatrices de taxes foncières et d'habitation, correspondant à des allègements dont bénéficient les vierzonnais et compensées, en partie, par l'État, aux taux de 1991, à la commune.
Les seules dotations s'élèvent à 6,7 millions d'euros en 2015, en baisse de 609 250 € par rapport à 2014, dont 658 000 € au titre de la seule dotation globale de focntionnement. En 2008, la DGF s'élevait à 6,7 millions, elle n'est plus que de 5,2 millions en 2015. La baisse en volume représente 1,5 million entre 2008 et 2015. La perte cumulée sur la même période est de 4,5 millions d'euros.

✁ 4,23 %, soit 1,56 millions d'euros, correspondent aux participations de l'État (emplois d'insertion), de la Caisse d'allocations familiale (accueil des enfants au sein des structures périscolaires), du conseil départemental du Cher (rétrocession RD 2076, classes de neige...),

✁ 4,28 % et 1,58 millions d'euros proviennent des prestations municipales facturées aux usagers, dont les tarifs, essentiellement déterminés en fonction du quotient familial, sont figés depuis plusieurs années (centres de loisirs, accueil pré et post scolaire, classes de neige, droits de scolarité du conservatoire et d'entrée à la piscine),

✁ 2,90 % et 1,06 millions d'euros concernent les remboursements de prestations techniques et administratives effectuées pour le compte de la communauté de communes, Vierzon Sologne-Berry, et les remboursements de personnel et / ou de prestations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents