Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Le P.C.F consulte les Français mais ne sait toujours pas consulter les Vierzonnais !

Publié par vierzonitude sur 12 Juin 2016, 12:56pm

Le P.C.F consulte les Français mais ne sait toujours pas consulter les Vierzonnais !

Ce qui est fascinant, c'est que le Parti communiste est capable de consulter les citoyens pour bâtir un programme aux élections présidentielles mais à Vierzon, il n'est foutu de consulter ses citoyens pour bâtir un vrai projet municipal ! Soit la consultation au niveau des présidentielles s'avère être du pipeau, soit le P.C veut garder la main et le pouvoir sur la ville en ne demandant pas l'avis de ses concitoyens. Le P.S ? Bah, il est d'accord avec le P.C jusqu'à signer une lettre dans laquelle le P.S supprime ds postes d'Atsem dans les écoles maternelles

« On est en campagne ! » lance Fabien Bernagout, secrétaire de la section locale, installé hier, sous le barnum du PCF, au milieu du marché hebdomadaire. L'endroit idéal pour interpeller les Vierzonnais et les inviter à participer à la grande consultation citoyenne lancée par le parti communiste français à l'échelle nationale", dit-on dans la presse locale. le barnum, c'est ce qui symbolise le mieux le P.C.F à Vierzon.

"Intitulé, sobrement, Que demande le peuple ? (*), ce questionnaire vise à servir de base au programme du prochain candidat à l'élection présidentielle". Que demande le peuple de Vierzon ? Est-ce que les cocos vierzonnais se le sont demandés au moins une fois ? Ce ne serait quand même pas compliqué de bâtir un questionnaire local et de le soumettre au peuple vierzonnais ? Mais ça compliquerait la tâche de nos élus qui n'ont pas envie que les citoyens mettent le nez dans leurs affaires.

« Nous serons sur les marchés, dans les quartiers (lire hors-texte) et dans les entreprises jusqu'à la mi-juillet », précise l'élu communiste. Ce questionnaire sera, ensuite, épluché et dépouillé et fera l'objet d'une restitution nationale lors de la Fête de l'Humanité en septembre", dit encore la presse. ON n'en demande pas tant. Mais ce serait une telle initiative démocratique que le P.C et le Front de gauche en a peur de cette consultation. La municipalité va bien demander à un comité citoyen sans doute noyauté jusqu'au trognon comme le sont les comités de quartier de Vierzon, de donner son avis sur le futur programme de rénovation urbaine de la ville, mais ceci n'est qu'une illusion.

Fabien Bernagout l'avoue lui-même : "« On parle beaucoup des candidats pour la présidentielle mais finalement on parle peu du fond. L'idée, avec cette consultation, c'est d'écrire notre destin collectif… ensemble. Toutes les exigences exprimées devront servir à former un mandat populaire pour notre candidat. » A Vierzon, il ne faut surtout pas parler du fond ! La communauté de communes décrète d'un nouveau ramassage en avertissant les citoyens une semaine à l'avance, pas de communication, pas d'explication. Un vrai mépris du peuple en quelque sorte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean 13/06/2016 00:56

la démarche est plutôt sympa, ils prennent la température. après faut être un peu à l'ouest pour oser poser la question, mais on a le droit d' être naïf et incompétent.quand on fait parti des classes moyennes ici, on a juste le droit de fermer sa g.....
comment qui disait récemment notre bon vieux premier ministre? la capitulation intellectuelle de certains élus.

Arès 12/06/2016 20:03

Encore de pseudo consultations. Les vierzonnais en ont assez d'être pris pour des gogos. Que nos élus arrêtent de satisfaire leur ambition personnelle et s'occupent des problèmes quotidiens de leurs administrés. Leur gestion est catastrophique et les décisions imposées (déchetterie suppression des atsems..)reflètent une méconnaissance du terrain. Que fait et qu'en pense l'opposition? Au fait, existe-t-il une opposition à Vierzon?

Lavement 12/06/2016 23:28

C'est bien là le plus gros problème de Vierzon: si une opposition municipale vierzonnaise existait, on la verrait, on l'entendrait, on la lirait, on la toucherait, on la goûterait, on la sentirait, on l'apprécierait, elle ferait bouger la majorité et serait crainte par celle-ci. En fait, face à Sansu, c'est le marais politique embrumé, sans un bruit, pas même un cri de choucas, sans vaguelette, sans brise ni embrun, sans relief avec une eau stagnante et étale à perte de vue, sans couleur, sans soleil, sans étoile, le néant en somme, un Shangri-La vierzonnais des Horizons Perdus, lieu fermé et égaré au milieu de nulle part où le temps est suspendu à jamais. N'existent que des élus minoritaires au grand bonheur de Sansu. Quand on entend parler d'élus de l'opposition municipale vierzonnaise, on peut affirmer qu'il s'agit d'usurpation d'identité.
Mais c'est vrai qu'à Shangri-La, on y apprécie l'atmosphère de paix et de tranquillité.

Vermifuge 12/06/2016 16:23

Et en plus, ils s'arrogent le droit de punir le contribuable-électeur qui aurait l'outrecuidance de déposer un brin d'herbe dans sa poubelle. Quelle sera la prochaine étape ? La privation de dessert, la fessée ou la pendaison ? Ce sera sans doute suivant ce que demande le peuple. Mais ce que demande le peuple, c'est simple et sobre, sans nécessité de consultation: tout simplement leur départ à ces zombies de la politique à 2,3 % de l'électorat national. Ne vous laissez pas piéger par leurs facéties du samedi matin, ils sont nuisibles.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents