Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Michel Rocard était venu à Vierzon en 2015 et c'est son père qui a créé le radiotélescope de Nançay

Publié par vierzonitude sur 2 Juillet 2016, 20:50pm

Michel Rocard était venu à Vierzon en 2015 et c'est son père qui a créé le radiotélescope de Nançay

Michel Rocard avait tenu une conférence sur le réchauffement climatique dans le cadre du premier Forum Régional de l'Alimentaire, organisé par l'ARIAC le 24 mars 2015 au centre de congrès de Vierzon. En effet, Michel Rocard était ambassadeur de France pour les négociations internationales sur les pôles Arctique et Antarctique. Il soutenait à cette occasion le projet de compte épargne CO2 développé par la start-up 450 basée à Brest (www.compteepargneco2.com)

Michel Rocard était venu à Vierzon en 2015 et c'est son père qui a créé le radiotélescope de Nançay

Et n'oublions pas que c'est le père de Michel Rocard, Yves Rocard (dont un auditorium du centre de congrès de Vierzon porte le nom) qui a créé le grand télescope de Nançay : "Au coeur de la forêt solognote se cache depuis plus de cinquante ans la station de radioastronomie de Nançay (Cher) qui traque jour et nuit les comètes, ausculte les pulsars, ces étoiles en fin de vie, et tente de remonter aux origines du cosmos.

La star de l’endroit est sans conteste le grand radiotélescope, inauguré il y a 50 ans, le 14 mai 1965, par le général de Gaulle, soucieux de l’indépendance de la France.

Passé, présent et futur de la radioastronomie se côtoient à travers différents instruments répartis sur ce vaste site préservé des ondes de la modernité et où l’usage du téléphone portable est banni.

Découverte dans les années 1930, la radioastronomie, qui permet d’observer l’Univers grâce aux ondes radio, prend son essor après la Seconde Guerre Mondiale.

En France, le physicien Yves Rocard - le père de l’ex-Premier ministre Michel Rocard -, récupère deux radars allemands Würzburg qui l’aideront à faire démarrer la radioastronomie dans l’Hexagone. L’un d’entre eux se dresse encore, désaffecté, sur une prairie de la station, rattachée à l’Observatoire de Paris.

A deux pas du village de Nançay, cher à l’écrivain Alain-Fournier, l’auteur du "Grand Meaulnes", l’Etat a acheté en 1953 un terrain de 150 hectares pour créer cette station. L’endroit, proche de Vierzon, a l’avantage d’être plat, peu habité et pas trop loin de Paris (200 km).

Inaugurée en 1956, la station commence par accueillir un radiotélescope solaire dont les 47 antennes paraboliques en réseau permettent d’étudier l’activité du Soleil et notamment les phénomènes d’accélération de particules à la surface de l’astre.

Le grand radiotélescope décimétrique, inauguré neuf ans plus tard, reçoit des longueurs d’ondes entre 8 et 30 centimètres.

A l’extrémité d’un vaste terrain, un immense miroir orientable de 200 mètres sur 40, installé sur des pylônes, réfléchit les ondes célestes vers un miroir sphérique de 300 mètres sur 35 situé à l’autre bout. Celui-ci les concentre et les renvoie à son tour vers un chariot récepteur placé au centre. Les ondes sont transformées en signaux électriques qui sont ensuite enregistrés par le laboratoire voisin"

A lire aussi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

raslebol 03/07/2016 11:42

On devrait nous installer à Vierzon , sur le toit de l'hôtel de ville , un radiotélescope pour capter les mauvaises ondes de Vierzon sur sa politique de gauche bancale , je crois , que cela n'arrêterait pas de scintiller à tout va !!.

un autre 02/07/2016 22:58

Il était venu à Vierzon, dans l'indifférence des socialistes locaux, seule l'adjointe à l'environnement s'était déplacée...
Quand on voit qu'ils sont prêts à investir la même candidate qui a abandonné ses électeurs en route en devant se désister pour permettre à notre bon maire de cumuler des mandats, on se dit que le P.S dans cette ville agit de façon étrange.

Archives

Articles récents