Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


L'immobilier s'effondre à Vierzon

Publié par vierzonitude sur 31 Août 2016, 10:58am

L'immobilier s'effondre à Vierzon

Après la claque du chômage pour Vierzon, l'une des zones où il a plus augmenté, la claque de l'immobilier. Dans on dernier numéro, l'hebdomadaire l'Express dresse le prix de l'immobilier dans 673 villes dont Vierzon. Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est le moment d'acheter... Pas pour vendre ! Ce n'est pas vraiment une surprise. Le prix de l'immobilier à Bourges (135.500 euros, prix médian au 31 mars 2016 pour une maison ancienne) est presque le double du prix à Vierzon (72.000 euros). Même à Saint-Amand, les maisons anciennes se vendent plus chères qu'à Vierzon (87.000 euros). Si Bourges et Saint-Amand voient leurs prix augmenter (+ 4,2% à Bourges et 8,7% à Saint-Amand), Vierzon plonge avec des prix qui s'effondrent à -9,4%. Autant dire que ceux qui ont pu acheter une maison il y a dix ans, ne peuvent pas actuellement la revendre en espérant se faire une culbute, voire même rentrer dans leurs clous financiers.
Pas étonnant qu'à ces tarifs-là, en mai 2015, Vierzon se trouvait au sommet des villes au rendement locatif les plus élevés : de l'immobilier bradé, des loyers pas si bons marchés et voilà comment certains arrivent à tirer leur épingle du jeu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cereus Maximus 31/08/2016 15:22

Plusieurs caractéristiques du bâti vierzonnais et du contexte local expliquent cette situation. Comme par exemple :
-) Qualité générale du bâti médiocre et/ou très vétuste. Notons le nombre élevé de logements sociaux édifiés à l'âge d'or industriel de la ville sous forme de maisonnettes mitoyennes qui n'attirent plus personne, et c'est un euphémisme.
-) Impôts locaux excessifs, imputables notamment à la charge que représentent les populations défavorisées de la ville, ce qui n'est pas près de s'arranger. A ceci s'ajoute le prix de l'eau, pour ceux qui règlent leurs factures comme vous le soulignez.
-) La couleur politique de la municipalité (...) qui n'incite franchement pas à la confiance lorsqu'on considère que la misère sociale est attirée par les mesures d'assistance comme la limaille de fer est attirée par un aimant. L'évolution prévisible de la situation des migrants aggrave singulièrement la situation et nous pouvons légitimement nous demander ce qu'il adviendra de notre Cité.
A tout ceci s'ajoutent certains choix de la municipalité comme la traque inquisitoriale des propriétaires en matière d'assainissement, individuel comme collectif, sous forme de durcissement unilatéral des règles prévues par les textes législatifs et réglementaires. Dommage que ce durcissement ne s'applique pas, loin s'en faut, aux impayés des factures d'eau.

Scaphandre 31/08/2016 14:38

C'est d'ailleurs assez étrange: les électeurs communistes ruinés par la gestion municipale et parlementaire de leurs élus également communistes. C'est sans aucun doute la meilleure illustration de ce que signifie: SE MORDRE LA QUEUE ou SCIER LA BRANCHE SUR LAQUELLE ON EST PERCHE.
Le comprendront-ils un jour ?

Capsule 31/08/2016 13:59

Ce sont les bienfaits d'une municipalité communiste. Continuez à voter pour eux et vous n'aurez plus rien !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents