Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Accueil de migrants à Vierzon : la haine se déchaine

Publié par vierzonitude sur 20 Septembre 2016, 21:02pm

Accueil de migrants à Vierzon : la haine se déchaine

Vierzon comme d'autres villes en France s'apprête à accueillir des migrants (trente qui s'ajoutent aux douze déjà accueillis), soit 42 migrants pour une population de 27.000 habitants. Et voilà que la haine se déchaîne sur les réseaux sociaux, que les amalgames s'enchaînent, que les mélanges s'opèrent. Ce qui est frappant, c'est que tout le monde arrange son problème à sa sauce, voit le sien, insurmontable, sans doute insurmontable.

Et qu'est-ce qu'un migrant à leurs yeux, sinon l'étranger qui n'a rien à faire ici, qui vit de notre argent et qui, on l'a lu, viole des enfants ! Les fantasmes les plus fous s'agglomèrent autour de l'arrivée de 42 personnes qui vivent une situation humaine et sociale qu'ils n'ont pas choisi. Car ils subissent, ils fuient des pays en guerre, des pays où de vraies bombes les menacent. Ils quittent tout, laissent tout derrière eux pour n'emmener que leur seuls corps, leur vie, leur survie.

Ceux qui soutiennent les migrants doivent, selon ceux qui les détestent, les accueillir chez eux. Ah bon, la France n'est pas assez grande pour cela ? Il n'existe pas de structures pour cela comme il existe pour venir en aide aux bonnes gens de notre société. Les migrants cristallisent les problèmes des autres que sans aucun doute, la société peine à résoudre, mais c'est un autre débat. Ce n'est pas parce que le chômage fait rage, et c'est un fléau, qu'il faut chasser les migrants qui de toute façon ne peuvent pas travailler.

Oui la France a ses SDF, ses chômeurs en fin de droit, ses handicapés qui ne touchent rien ou si peu, ses retraités payés si peu que c'en est une honte. mais n'est-ce ps après le système "intérieur" qu'il faut s'en prendre plutôt qu'à des migrants qui arrivent là pour éviter le pire pour eux ? Les problèmes individuels mis bout à bout forment une cohorte de problèmes individuels. Et les migrants deviennent alors la cause de cette somme de problèmes différents. Et si un jour, la France devenait le terrain d'une guerre comme celle que connaît la Syrie par exemple, et s'il nous fallait fuir, accepterions nous d'entendre que, dans un pays hôte, nous ne soyons que des parasites ? Et bordel, l'humain, ça compte. Personne ne vient piocher dans vos frigos, dans votre porte-monnaie ou ne vous pique vos clefs de bagnole. Alors, s 'il s'agit juste de les accueillir, la tolérance, ça ne coûte rien. Et c'est moins destructeur que la trouille de l'autre. Cette trouille qui vire en haine rageuse.

Réactions lues sur Facebook (phrases en l'état)

"Je suis écoeuré, j'ai 23 ans je suis handicapés, la mairie ma dit qu'il ne pouvait rien pour moi. Je n'ai même pas le droit à des aides financières, c'est bizarre la il l'on trouvé les aides. Il oublie une chose c'est qu'ils n'ont pas le droit de vote nous oui j'en ai marre je veux que sa change."

Réponse d'une internaute :

"C'est tout à fait normal d'être écœurée par cette situation, mais le problème ce ne sont pas les étrangers, le problème c'est de savoir où passe le reste de l'argent qui ne peut apparemment pas être investit dans des aides pour les personnes handicapées par exemple... Mais c'est plus facile de taper sur une minorité ..."

"Pour des conneries pareil la municipalité a de l'argent pour venir en aide aux personnes dans sa commune c un peu plus compliqué. Pour claquer de l'argent unitilement c facile pour une autre cause ses différents. Pour améliorer et nettoyer la ville c autre chose"

Réponse d'une internaute :

"Pour des conneries pareilles" bravo, bel exemple de ce que la France représente en matière de tolérance.
Comment peut-on parler de familles, de femmes, d'enfants avec ce genre de propos? Pas de problème pour dormir la nuit ?"


"Perso que ceux qui les veulent les prennent chez eux y a assez de cassos a vierzon moi je bosse pas pour entretenir cette faune quant ils auront violé vos filles ou vous auront agressées etc vous serrez beaucoup moins complaisants allez demander aux calaisiens leur calvaire ou regarder sur le groupe des calaisiens en colère ca va vous donnez une idée"

Réponse de Vierzonitude :

"Je connais de bons petits blancs, bien français qui violent et volent. Les migrants sont des hommes et des femmes, des enfants même. Il ne faut pas confondre. Je préfère bosser pour aider des migrants que d'engraisser des politicards qui profitent du système, là, tout le monde la ferme, ça ne dérange personne d'entretenir des ministres qui planquent du fric à l'étranger. Vous bossez aussi pour ces gens là."

"Le problème dans tous ça c'est qu'il y a des personnes qui ont déjà besoin qu'on les aident, nos sdf dans la rue, lls n'ont droit à rien eux, des jeunes qui se retrouvent à la rue parce que pas de boulot pas de famille oui j'en ai vu et on leur donne rien, ça est-ce que c'est normal ? Alors j'aimerais bien qu'on m'explique ? Les gens réagissent ainsi car juste un râle bole et ça peut se comprendre..."

Réponse d'un internaute :

"C'est marrant, plus on lit les commentaires de haineux manquant cruellement d'humanité, plus les arguments sont vides et le français mauvais. Bordel, ce sont les migrants qui vous ont empêché de bosser à l'école ?"

Commenter cet article

Prune 22/09/2016 09:27

Bonjour,

Merci pour cet article. Malheureusement, l'individualisme prend le dessus et beaucoup ne prennent pas le temps de lire. Comme c'est facile de ne regarder que ses problèmes et ne pas considérer les plus graves... Je ne souhaite pas que l'on soit en guerre demain, mais j'ai comme l'impression que les 1ers qui crieront à l'injustice s'il sont refoulés aux frontières d'autres pays, seront les mêmes qui rejettent actuellement ces êtres humains en détresse.
Aimez votre prochain, c'est comprendre que dans le partage, nous sommes plus riches et plus forts. Mettez-vous à leur place ne serait-ce que 2 minutes, si vous en avez le courage... oui parce que ce qu'ils endurent est difficilement supportable et les barrières psychologiques que ces gens mettent en place pour se protéger doivent être du béton armé.

Cartouche 21/09/2016 14:27

Il me semble que le débat est détourné. La réalité des migrants de Calais est que ceux-ci ne sont pas venus pour rester en France. Il veulent aller en Grande Bretagne, c'est tout. Et la France les empêche de s'y rendre sous prétexte des accords du Touquet. Que vaut cet accord après le Brexit ? Plus grand chose en raison de l'initiative exclusive des Britanniques. Rappelez-vous le coup de sabot de Cameron qui clamait: "La Grande Bretagne est prête à accueillir à bras ouverts les investisseurs qui hésitent à le faire en France". C'est vrai, comme le dit notre précédent Président (Faux cul tout de même puisque c'est lui qui avait signé les accords du Touquet): "Les Français n'ont pas vocation à être les douaniers des Anglais". C'est ce que veulent les migrants de Calais et cela permettra peut-être de clore ce débat en France dans lequel les citoyens s'écharpent, encore une fois pour un défaut d'initiative de nos politiques gouvernementaux.

jean 21/09/2016 12:26

vierzon est déjà devenu une ville de réfugiés.alors c est pas 30 soudanais qui vont faire empirer la situation.ils ont peur de quoi les gens ? vous croyez qu ils vont poser des bombes à vierzon? y a rien d interressant à faire sauter ici.ah si ! y a le gifi ! mais la mairie va s en charger.

Alexandre 21/09/2016 11:36

- Ca dure 6 minutes sur le non sens des politiques migratoires :
https://www.youtube.com/watch?v=KDJbShXX_sQ

- Je propose qu'on oblige M. Sansu a les accueillir chez lui avec son argent. Charité bien ordonnée... Car je suppose que ces nouveaux habitants n'iront pas loger devant sa maison, et que financièrement, ça ne changera rien pour lui.

- Puis quand demandera t-on l'avis de la population ?
Non... c'est pas prévu...

- Enfin M. Vierzonitude... distinguez "haine" et "recherche d'une qualité de vie". Vierzon a déjà beaucoup accueilli, bilan... on a accéléré la paupérisation et la fuite du centre-ville. On continue ?

Alexandre 21/09/2016 13:53

" En quoi cela vous gêne-t-il ? Ce n'est pas une politique migratoire, là encore, vous confondez tout, c'est une situation d'urgence de gens qui risquent de mourir chez eux."

Le terme "situation d'urgence" pose le débat sur l'émotionnel, c'est pour cela que rien ne marche depuis 40 ans. Ils sont 2 milliards en situation d'urgence de l'autre côté, ça change rien pour eux, mais ça change totalement notre pays, sa physionomie, sa culture, son avenir, sa cohésion !, sans parler que ça brise le rapport de force des ouvriers et employés français face au capital.

Seuls les capitalistes apatrides y gagnent, ça maintient leur force... Soros n'y trompe pas : http://www.nice-provence.info/blog/2016/09/20/milliardaire-george-soros-sponsorise-immigration-clandestine/
(Soros ferait-il cela avec Israël ? Ils savent très bien ce qu'ils font.)
... tous les Soros, Sansu et BHL du monde ne vivent pas avec eux et n'en subissent socialement aucune conséquence. Ils se paient une morale d'humaniste avec l'argent des autres.

12 000 c'est faux, l'immigration clandestine avoisine les 200 000/an hors conflit syrien.

Enfin, puisque nous sommes charlies, anti-fascistes, républicains, etc... qu'on se pâme de toutes les qualités de la terre, demandons d'abord l'avis du peuple sur les individus qu'on accueille.

vierzonitude 21/09/2016 12:01

Qualité de vie... Les migrants en question seront accueillis, sans aucun doute au CADA. Vous confondez tout : vous confondez l'oisiveté de certains et la situation critique d'autres. 12.000 migrants doivent être répartis dans 36.000 communes... En quoi cela vous gêne-t-il ? Ce n'est pas une politique migratoire, là encore, vous confondez tout, c'est une situation d'urgence de gens qui risquent de mourir chez eux.

Bruno 20/09/2016 23:37

Combien d'habitants du Cher vivent grâce à la fabrication et à la vente d'armes qui ruine de nombreux pays et disperse la population ? cela vaut bien la peine d’accueillir 30 migrants .

Alexandre 21/09/2016 14:03

Combien d'habitants du Cher ne vivent pas de la vente d'armes ?

Combien n'ont pas soutenu les interventions militaires, ni celles des services secrets qui ont déstabilisées les pays du moyen d'orient ?

Combien désire conserver leur souveraineté sur des sujets qui ont de lourdes conséquences ?

... la majorité, mais on s'en fout... c'est la morale qui fait loi.
"Accueil, partage et tais-toi."

Florence Celej 21/09/2016 09:21

Tout a fait d accord avec vous bruno. Sans compter les politiciens qui s engraissent sur notre dos. Que les gens qui ne sont pas d accord avec cet accueil ,qu ils aillent faire un tour en syrie voir sur place ce ki de passe. Pauvre gens.. ils n ont pas demander a se faire bombarder.. ce n est pas de gaiete de coeur kils ont tout quitter... courage a eux

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents