Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Les migrants de Calais arrivent ce lundi soir à Vierzon

Publié par vierzonitude sur 24 Octobre 2016, 18:45pm

Le démantèlement de la jungle de Calais implique, pour le Cher, d'accueillir 95 migrants. Ils arrivent, dans la soirée de lundi 24 octobre, venus de Calais par autocar et attendus notamment à Vierzon. Vierzon qui, contrairement à Saint-Amand-Montrond, par la voix de son maire, assume complètement cet accueil de 42 migrants à Vierzon, selon France Bleu et 30 selon la presse locale. 

"D'après les informations de France Bleu Berry, il s'agit principalement de "personnes seules", originaires d'Afghanistan, du Soudan et d'Erythrée. Partis à 13h20 de Calais, ils arriveront dans le Cher vers 22h. A leur arrivée dans le Cher, les migrants seront pris en charge par le personnel des CAO, centres d'accueil et d'orientation de Bourges et Vierzon, notamment l'association Le Relais".

Par ailleurs, "ces 95 migrants seront répartis comme suit dans le département : 42 seront hébergés à Vierzon, 38 à Bourges et 15 à Saint-Amand-Montrond. Au total, dans les six départements de la Région Centre-Val-de-Loire, ce sont 580 migrants qui vont être accueillis dans les prochaines semaines, comme l'avait annoncé le Préfet de Région à Orléans."

Dans les jours qui viennent, les Centres d'Accueil et d'Orientation du Cher vont fournir à ces migrants un hébergement, de quoi se nourrir et s'habiller. Ils pourront aussi recevoir des soins s'ils en ont besoin. Ils devront assister à des cours de français.

Un hébergement et un accueil provisoires, le temps pour eux de formuler une demande d'asile, en déposant un dossier en Préfecture d'Orléans. Ils auront alors trois semaines pour expliquer par écrit ce qui les a poussés à demander l'asile en France. Ils seront ensuite convoqués devant l'OFPRA à Paris, l'Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides.

Deux solutions : soit l'asile leur est accordé, et ils intègrent un CADA, centre d'accueil des demandeurs d'asile, il y en a 2 dans le Cher (Bourges et Vierzon). Soit leur demande est déboutée. Ils peuvent alors faire appel deux fois, mais en cas de nouvel échec, ils devront retourner dans leur pays d'origine.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents