Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Non, la ville ne fait rien pour son centre et pour le reste aussi d'ailleurs

Publié par vierzonitude sur 7 Octobre 2016, 15:30pm

Non, la ville ne fait rien pour son centre et pour le reste aussi d'ailleurs

Ne nous y trompons pas : la démolition de l'ilôt Rollinat est une nécessité pour Vierzon. Mais à quel prix. Au prix d'un centre-ville pauvre, d'un centre-ville exsangue, désert. D'un rétrécissement du marché hebdomadaire. d'une détérioration à vitesse grand V de la structure même de la ville. Voilà pourquoi Vierzon a décroché la timbale à travers le programme de rénovation urbain (PRU), parce que cette ville s'est paupérisée, s'est dégradée et que nous n'avons, en vitrine, que le délabrement d'une cité jadis rayonnante. C'est aussi le seul moyen à la fois de faire couler les financements et de coller au sol un électorat ébloui par tant de prouesses politiques !
Depuis 2008, non, désolé, il n'y a rien eu de probant, même pas une politique solide de proximité qui aurait servi de colonne vertébrale à la ville et non de faire valoir pour un strapontin à la capitale. Non, depuis 2008, cette ville ne s'est pas grandie. Ses élus se sont sortis d'affaire, conservant des places au chaud pour ceux qui, d'aventure, seraient malchanceux à la roulette électorale. Ce fut le cas. Huit ans plus tard, parce que Vierzon n'a jamais autant touché le fond, on ose mettre le projet Rollinat en avant pour montrer combien nos élus nous sortent de la mouise, dès lors qu'ils ont maintenu la tête de cette ville sous l'eau pour en arriver là !
La place du Marché au Blé ? Faite sans concertation. Sans lien avec le reste de la ville. il y avait une opportunité, de l'argent d'un ministre socialiste. Ca devrait faire l'affaire.
La place Gabriel Péri ? le projet était ficelé quand les élus actuels sont arrivés en 2008. Et encore heureux qu'ils ont fait quelque chose ! On a l'impression que les Vierzonnais mendient ce que les élus devraient leur donner naturellement, du dynamisme, des initiatives, des projets. Le centre-ville n'est que le symptôme d'un absence de politique. Regardez autour de vous ? Trouvez-vous digne la rue Joffre, la rue Gallerand, la place Gallerand, le quartier autour du collège Notre-Dame ? Trouvez-vous digne que des Vierzonnais soient obligés de quémander des caméras pour se sentir en sécurité ? Les exemples ne manquent pas.
Non, la ville ne fait rien pour son centre-ville. D'ailleurs, il n'y a qu'un sous-entendu électoral, car il faut alimenter la probable victoire de 2017 et celle des prochaines municipales. L'opportunisme n'est pas une politique.
Mais, la démolition de Gifi que les élus ont longtemps refusé en niant l'évidence, la démolition de l'ilot Rollinat qui va pomper des financements concentrés à un seul endroit, ne sauvera pas Vierzon du manque évident d'énergie volontariste dont elle devrait pourtant être l'objet. Les vrais efforts, ce n'est pas consulter dans des cabinets ministériels, mais se rendre compte de la vie quotidienne des Vierzonnais et tenter de résoudre leurs problèmes. En cela, effectivement, on verra ce qu'en retiendront les Vierzonnais en 2019 : la place plane, comme l'encéphalogramme de cette ville. Ou tous les problèmes non résolus non pas faute de temps, mais faute de volonté politique affichée. C'est curieux, le peuple servirait à élire mais une fois élu, on se trouve trop haut perché pour être près du peuple...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents