Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Une Vierzonnaise écrit à la mairie contre les cirques avec des animaux

Publié par vierzonitude sur 18 Octobre 2016, 06:30am

Une Vierzonnaise écrit à la mairie contre les cirques avec des animaux

Camille Dupuy est une Vierzonnaise, âgée de 50 ans. Elle explique que "la cause animale m’est chère même si je ne suis pas plus engagée que cela. Mes chats viennent des Moustaches du Berry et je les soutiens financièrement quand je le peux. Mes actions s’arrêtent là. Je ne comprends pas que les cirques avec des animaux existent encore à notre époque. Cela fait longtemps que je voulais faire une démarche auprès de notre mairie. Il s’avère que j’ai connu le site « Code Animal » il y a peu et, quand même temps, pour la énième fois, un cirque s’installait à Vierzon."
Cette Vierzonnaise a adressé un mail à la mairie de Vierzon pour lui faire part de sa désapprobation des cirques qui viennent à Vierzon avec des animaux. Elle a envoyé son mail à Vierzonitude. (Voir ci-dessous).

Vierzonnaise,

je déplore à chaque fois la venue de cirques avec des animaux à Vierzon –prochainement Bostok - alors que de nombreuses villes ont déjà interdit cette abomination (vous trouverez la liste sur le lien ci-dessus )

Loin d’être seulement un débat de société, la présence des animaux dans les cirques engage également la responsabilité des villes du fait de leur obligation de faire appliquer la législation en vigueur.

Aussi, je tenais à vous rappeler que les études scientifiques s’accordent à considérer comme contraire aux besoins physiologiques des animaux sauvages leur détention dans les cirques.

Ainsi, selon les zoologues, les troubles du comportement qui sont aisément observables sur les animaux détenus dans les cirques, sont une preuve manifeste d’inadaptation, voire « la preuve d’une souffrance chronique ». Ces dérives comportementales sont la résultante d'une impossibilité pour l'animal de développer des comportements normaux (groupe social, locomotion distance de fuite...). Souffrance et mauvais traitements sont donc manifestes dans tous les cirques.

Or la législation en vigueur est très claire :

- L’article L.214.1 du Code rural stipule que « tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce »

- Et l'article R 214-85 du Code rural précise que « la participation d'animaux à des jeux et attractions pouvant donner lieu à mauvais traitements, dans les foires, fêtes foraines et autres lieux ouverts au public, est interdite sous réserve des dispositions du troisième alinéa de l'article 521-1 du code pénal »

A l'heure où les politiques nationale, européenne et internationale s'accordent pour reconnaître une place de plus en plus importante au bien-être animal il est du devoir des municipalités d'être garantes de leur stricte application sur le terrain.

Je vous rappelle également que l'Union Européenne a refusé de poursuivre les pays tels que l'Autriche, les Pays Scandinaves ou le Portugal qui ont interdit la présence de cirque avec animaux sauvages considérant que « l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques restait légale ».

Vous trouverez ci-joint un rapport expliquant plus en détail, et preuves à l'appui, les conditions de vie des animaux dans les cirques et la souffrance qui en découle ainsi qu'une proposition de délibération à soumettre à votre conseil municipal.

Dans l'attente et restant à votre entière disposition, je vous prie de croire, Monsieur le Maire, Madame, Monsieur, en mes considérations les plus distinguées.

Camille Dupuy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marre 21/10/2016 17:40

Ce qui est interdit à Vierzon, ne l'est pas, (sécurité, lois, code de la route etc..) laxisme , quand tu t'installe, il est dur de t'en faire partir!!.

Brigitte Cornelis 19/10/2016 19:15

Je remercie cette dame d'avoir pris le temps de rédiger une lettre pour ce qu'ils font souffrir ces pauvres animaux qui sont fait pour vivre dans de grands espaces .. faut absolument que ce soit interdit ..
Rien que par leur comportement on comprend que ces éléphant sont en plein désarroi et de stress , leur balancement t les oreilles qui s'agitent tout le temps , c'est inhumain ..

Cereus Maximus 19/10/2016 11:13

Le racisme se mesure à la considération portée aux êtres vivants dans leur ensemble. Ainsi, les coryphées de la soit disant lutte anti-racisme ne combattent en réalité que le pseudo racisme dont ils s'estiment victimes sans le démontrer, mais ils ne se privent pas pour la plupart de détruire ou d'exploiter sans vergogne les animaux puisque ces derniers ne leur ressemblent pas. Tout un chacun peut se faire une idée du sort réservé aux animaux (et aux autres humains) par certaines cultures. Tout commentaire additionnel serait superflu sur ce point.
Restent maintenant deux aspects concernant ce post.
-)Soyons raisonnables concernant les maltraitances supposées des animaux exhibés dans les cirques. S'il ne fait guère de doutes que certaines espèces sont totalement inadaptées à la maintenance dans ces conditions, nomades qui plus est, il n'est pas démontré que les ruminants ou les ongulés des cirques soient plus mal lotis que leurs congénères domestiqués destinés aux travaux traditionnels. Au contraire.
Reste le sujet de ces politiques pour qui tout ce qui pue reste béni tant que c'est capable de mettre un (leur) bulletin dans l'urne et que ça créé des emplois. Alors vous savez, ils ne remarquent même plus ces grosses ordures de viandards sadiques, voire certains les soutiennent comme récemment dans le sud-ouest à propos de l'ortolan. Vu sous cet angle, nous pouvons nous féliciter que les prédateurs sexuels et autres pédophiles pratiquants ne représentent pas 7 ou 8 millions d'électeurs dans notre pays car nous serions fondés à nous faire du souci.

Yann 18/10/2016 10:49

J’approuve et félicite cette démarche.
Il faudrait ajouter d’autres pratiques tout aussi débiles et d’un autre âge telles la chasse et particulièrement la chasse à courre, la tauromachie, l’expérimentation de laboratoire pour les cosmétiques, les souffrances et tortures dans les abattoirs, etc …, qui prouvent que l’espèce humaine n’est qu’une espèce prédatrice et bien inférieure à toutes les autres qu’elle domine en prouvant que le plus fort a toujours raison.
Tony Blair avait interdit la chasse à courre en Grande Bretagne. Vous voyez l’un de nos candidats français actuels interdire quelque chose concernant le bien être élémentaire animal ? Juppé, qui caracole pour l’instant en tête des sondages, est-il capable de s’engager à ce niveau ? Ce serait fort étonnant car toutes les voix, même les MOINS VERTUEUSES, sont bonnes à prendre. Sans vouloir faire la promo du FN, le seul personnage politique à avoir évoqué la cause animale, il y a peu de temps, est Marine. Comme quoi…….
Mais c’est au citoyen de ne pas alimenter ces filières d'exploitation animale et de ne pas cautionner ces candidats politiques qui ne sont que de vieux rogatons qu’on nous réchauffe et nous ressert depuis trente ou quarante ans. Eux, ils ne peuvent plus changer, quelque soit leur appartenance politique. Et c’est au citoyen, comme le fait Madame, de dénoncer publiquement tous ces faits. Bravo Madame, vous valez 10.000 fois mieux que tous nos politiques.

un autre 18/10/2016 08:34

C'est vrai qu'à Vierzon, il y a assez de clowns et de guignols pour faire des cirques sans animaux...

Archives

Articles récents