Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Des problèmes à Vierzon ? Fermons-là... (la ville bien sûr)

Publié par vierzonitude sur 22 Décembre 2016, 15:51pm

Des problèmes à Vierzon  ? Fermons-là... (la ville bien sûr)

Une chose est sûre : François Dumon prend beaucoup plus à coeur son rôle de président de la communauté de communes que celui de conseiller délégué au commerce de Vierzon. Remarquez, ça paye mieux à la communauté de communes, on le comprend. Il y a des problèmes sur le terrain d'accueil des gens du voyage au Bois d'Yèvre, vlan, le président le fait fermer. On y a échappé belle, vous vous rendez compte, après l'agression d'un couple de personnes âgées rue Joffre, si le délégué au commerce avait décidé de fermer la rue Joffre. Allez hop ! Et oui, il va falloir faire le ménage dans cette ville, le député-maire a choisi de se représenter aux législatives, il ne faudrait pas que tout se barre en sucette. Il faut préparer le terrain. Avant, les élus ont tenu au secret la réalité de cette ville. Maintenant, dès ça déborde, voilà que la base arrière du député-maire fait le ménage à sa place. Vous voyez le tableau si en plein meeting, on lui balance les problèmes vierzonnais ? Cela ferait tâche non ?

Regardez, il y a un mot dans la presse locale, à propos d'un rassemblement de soutien pour une commerçante de la rue Joffre et hop, coup de fil de la mairie pour faire remarquer que ce rassemblement va attirer l'opposition vierzonnaise ! AH mince, il ne faudrait pas s'opposer dans cette ville et surtout pas politiquement; c'est mal vu. Pas étonnant que la ville a acheté des balayeuses haute technologie pour faire le ménage dans Vierzon avant les prochaines échéances électorales. Est-ce que l'on verra le délégué au commerce à ce rassemblement, historie de montrer qu'il est solidaire avec les commerces qui ferment beaucoup moins, en revanche, que pour les bowlings qui ouvrent. Alors, l'image de cette rue Joffre, sur France 3, à midi, vide, et sous la pluie, ça devrait susciter des vocations de combat chez les élus. Mais moins aussi que les prochaines élections. Là, il s'agit pour nos politiques  de pouvoir manger tous les jours. Remarquez, pour les commerçants aussi mais c'est moins grave un commerçant qui ne mange pas qu'un élu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents