Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


L'agresseur du couple âgé sous les verrous d'accord mais l'agresseur au couteau ?

Publié par vierzonitude sur 8 Décembre 2016, 13:00pm

L'agresseur du couple âgé sous les verrous d'accord mais l'agresseur au couteau ?

L'agresseur du couple âgé, violemment agressé rue Joffre, le 26 novembre dernier, est sous les verrous pour cinq mois. Le jeune homme de 18 ans est passé devant le tribunal correctionnel de Bourges, mercredi 7 décembre, en comparution immédiate, peu de temps après que la police lui a mis sur le paletot. Pour celui-là, c'est fait. Mais, curieusement, on ne parle pas de l'autre, celui qui, le lundi 28 novembre, a agressé, avec un couteau une jeune femme re Victor-Hugo pour lui arracher trente euros et la remercier en lui balançant un coup de poing dans le ventre. est-ce le même aussi qui est à l'origine d'une autre agression début novembre à Vierzon ? Pas de caméras rue Victor-Hugo. pas de témoins non à incriminer. Cette seconde agression est passée complètement inaperçue. Tout autant que le coup de feu tiré sur la façade du bar à chicha route de Bourges. 

Commenter cet article

anonyme 16/12/2016 15:25

Au moins on peut constater, que, parfois les caméras sont utiles…
Ce qui n'avait étrangement pas été le cas, lorsqu'un bus du Conseil Général du Cher avait été brûlé sur le parking de la piscine de Bellevue (doté de caméras) au lendemains des attentas de Paris.
Pourtant le message, pour le moins inquiétant, n'aurait pas du être impuni…

Cereus Maximus 08/12/2016 15:39

Et bien entendu il n'y a aucun nom ou prénom à divulguer concernant le suspect. Secret défense (de qui) sans doute. La population veut en savoir davantage.

Jag 08/12/2016 15:00

Il n'y a pas de caméra, donc pas vus, pas pris !!
En synthèse, honnêtes citoyens, pour vous déplacer à pied à Vierzon, suivez les caméras...bon, vous n'irez pas loin, mais si on vous attaque et que vous survivez, vous aurez sans doute(peut-être !) la chance de revoir vos assaillants au tribunal. Vous allez encore constater combien le centre ville se rétréci...à 3 caméras devant des boutiques fermées.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents