Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


55,5 cafés pour 100.00n habitants en région Centre-Val-de-Loire

Publié par vierzonitude sur 20 Janvier 2017, 13:14pm

55,5 cafés pour 100.00n habitants en région Centre-Val-de-Loire

Avec une évolution presque neutre (-1%) depuis 2009, le nombre de cafés en France atteint 36 178 établissements en 2015, soit 56,3 cafés pour 100 000 habitants, un chiffre en baisse de 4% depuis 2009. Bien que le nombre de cafés stagne, celui des créations est en hausse de 80% depuis 2009, passant de 2.208 à 3.980 établissements créés par année en 2015. On ne connaît pas, par contre, le nombre de fermetures...

La région Centre–Val de Loire compte 6% d’établissements en plus entre 2009 et 2015. La région se place ainsi au-dessus de la moyenne nationale (-1%) et compte aujourd’hui 1.433 cafés. Avec 55,5 cafés pour 100.000 habitants, le Centre–Val de Loire se place dans la moyenne nationale (56,3) en termes de densité d’établissements. La région enregistre une progression encourageante depuis 2009 (+4%).

La création de nouveaux établissements en région Centre–Val de Loire suit la tendance française : +80% depuis 2009. En 2015, 135 cafés y ont vu le jour. Les départements du Centre–Val de Loire ont suivi cette tendance avec des augmentations significatives de création de cafés. Le Loir-et-Cher est passé de 9 à 20 établissements en 6 ans (+122%), le Cher a vu une évolution également positive de 92% passant de 13 nouveaux cafés en 2009 à 25 en 2015.

A Vierzon, le dernier comptage manuel fait office de 33 bistrots... pour 27.050 habitants, cela fait un bistrot pour 819 habitants.

Le Figaro ajoute : "Il y a aussi des causes structurelles à cette évolution, indique le spécialiste. Depuis 1960, le nombre de cafés a diminué. Il y avait 600.000 bistrots en France en 1960, il n'en reste que 34.669 en 2016. La diminution du nombre d'ouvriers qui se rendent moins dans les cafés ou la concurrence des chaines de fast-food qui attirent les jeunes font également de l'ombre aux traditionnels bars-PMU des campagnes. Dans les campagnes, les cafés pâtissent, en outre, de la disparition des commerces dans les centres-villes. «Pour faire perdurer le café du village, il faut trouver des idées: faire dépôt de colis, salle de concert, conciergerie...», estime ainsi Jacques Chomentowski, délégué général de l'Association des Petites Villes de France."

Commenter cet article

Jag 21/01/2017 17:07

Et pourtant ....en ce mois de janvier, la même nuit...à Vierzon
Deux conducteurs contrôlés avec plus de 2 grammes d'alcool dans le sang

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents