Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


C'est dingue ce que l'on se découvre comme qualité quand on part !

Publié par vierzonitude sur 7 Janvier 2017, 12:25pm

C'est dingue ce que l'on se découvre comme qualité quand on part !

Amoureux de Jacques Brel !  Un comble. Le maire de Vierzon a cité Jacques Brel deux fois lors de ses voeux... C'est sans doute pour faire oublier sa promesse de 2009, lorsqu'il était allé à Vesoul, emmené par une bande de passionnés de Jacques Brel, de consacrer la place de la gare à une place Jacques Brel. Cela fait sept ans que la promesse croupit et toujours pas de place Jacques-Brel. Il faut qu'il parte pour se découvrir une passion pour le chanteur. peut-être que le succès des produits estampillés Brel à l'office de tourisme lui donnent à réfléchir. A moins qu'il ne chantonne La quête, cette inaccessible étoile qu'il espère atteindre : sa réélection aux législatives afin de déguerpir de Vierzon qu'il nous laisse en héritage. Mais du tout dans l'état où il l'a laissé en arrivant...

C'est dingue ce que l'on se découvre comme qualité quand on part !

Amoureux de la démocratie participative ! Le maire de Vierzon veut nous faire croire qu'il va consulter son bon peuple à propos des services publics. Le choix sera vite fait : ou l'on conserve les serres municipales, ou les Vierzonnais payeront plus cher d'impôt. Pas d'alternative possible... Croit-il ! Ce serait bien la première fois que le maire demanderait l'avis à quelqu'un avant de faire ce qu'il veut. A-t-il demandé aux Vierzonnais s'ils voulaient acheter l'ancienne église Saint-Eloi ? Ou l'ancien site LFM ? Ou subventionner grassement le bowling ? A Vierzon, la démocratie participative est un faux nez, elle ne sert uniquement à faire passer message des élus à leur bon peuple, d'ailleurs de moins en moins nombreux à ce genre de grand'messe d'un autre temps.

C'est dingue ce que l'on se découvre comme qualité quand on part !

Amoureux de Vierzon. Après Brel, le maire de Vierzon cite Jean-Ferrat. Quelle playlist ! Seulement, il déclare sa flamme à la ville au moment où il rend les armes. Il n'est pas venu dire à son peuple qu'il partait mais il part quand même, préférant l'aventure de parlementaire au costume étriqué de maire de Vierzon. Si entre lui et sa ville, c'est aimer à perdre la raison, alors, il a vraiment perdu la raison en tournant le dos à celle qu'il aime. Le paradoxe politique, c'est de faire croire qu'on aime une ville en briguant un poste de député. Remarquez, c'est à Vierzon qu'il a trouvé son piédestal pour hisser sa carrière politique. Ne pas dire qu'il ne l'aime plus serait de l'ingratitude. Le pire, c'est qu'il y a encore des électeurs pour applaudir ce genre de phrases.

C'est dingue ce que l'on se découvre comme qualité quand on part !

Amoureux du pouvoir parisien. Qui croira que le maire de Vierzon quitta son poste de maire pour faire encore plus de bien à Vierzon ? Les militants aveugles et sourds qui voteraient pour un bloc de sel si on leur demandait. Pour faire passer la pilule de son départ, le maire de Vierzon nous ronronne une chanson à la mode : il faut être dans les petits papiers de la nomenclature politique pour être utile à sa ville. En clair, le dépité n'est pas l'élu de la circonscription, mais veut se poser en maire-bis ! Les habitants de la circonscription, en dehors de Vierzon, apprécieront. « "À tout bien réfléchir, il s'agit d'une double chance pour Vierzon parce que les années passées ont montré qu'avoir un appui à Paris pour l'IRM, pour la ligne ferroviaire Polt, pour obtenir le plan de rénovation urbaine, pour le maintien de nos services publics sur le territoire est indispensable ». L'hôpital est plus que jamais en déficit, le centre-vile est plus jamais paupérisé ce qui lui vaut le plan de rénovation urbaine. Autre chose en magasin ? La défense des services publics... Ah oui, en supprimant le refuge et les serres municipales...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents