Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


L'insécurité à Vierzon déjà en... 1789 !

Publié par vierzonitude sur 9 Août 2019, 05:10am

L'insécurité à Vierzon déjà en... 1789 !

Figurez-vous que l'insécurité à Vierzon ne date pas d'hier. Ni d'avant-hier. Voici l'histoire de "Pellet dit l'écorcheur", vu comme ça, déjà, ça ressemble à un sordide fait divers.

"L'histoire, datant de la Saint-Jean en 1789, ne dit pas pourquoi Gilbert Pellet, cabaretier « près du faubourg de la Porte-aux-Bœufs de la ville », était ainsi surnommé. Il fut accusé à l'époque d'avoir participé à une rixe qui a causé la mort d'un terrassier, retrouvé à l'auberge de Saint-Jacques, rue des bans (en lieu et place de l'actuel bar Brazza, rue Porte-aux-Bœufs). Il n'a jamais reconnu les faits, mais a été condamné « à être fouetté dans tous les carrefours de la ville, ensuite flétri d'un fer chaud empreint de la fleur de Lys. » Ah oui quand même ! 

ette maquette restitue Vierzon à la fin du 14ème siècle. On y découvre notamment les remparts qui entouraient la ville et l'abbaye Saint-Pierre qui se trouvait à l'emplacement de l'actuel hôtel de ville. Elle se trouve au musée des Fours Banaux.

ette maquette restitue Vierzon à la fin du 14ème siècle. On y découvre notamment les remparts qui entouraient la ville et l'abbaye Saint-Pierre qui se trouvait à l'emplacement de l'actuel hôtel de ville. Elle se trouve au musée des Fours Banaux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents