Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


La politique n'est-elle pas un signe extérieur de bourgeoisie ?

Publié par vierzonitude sur 7 Janvier 2017, 14:16pm

Jean-Luc Mélenchon, le porte-drapeau de la France insoumise traite Emmanuel Macron de "grand bourgeois" dans Le Monde. Mais la politique n'est-elle pas un signe extérieure de bourgeoisie et de notabilité ? A partir du moment où la politique ne fait que nourrir son homme, le politique devient un petit bourgeois, voire un gros bourgeois. Bourgeois que Mélenchon, ici, veut opposer bien sûr, à la notion de peuple.

D'abord parce que, les élus vivent rarement de peu, en politique. On ne parle pas ici, bien sûr, des petits maires ruraux qui gèrent leur commune en dehors des heures de travail. Non, nous parlons de ceux qui vivent sur le dos de la bête, qui font de la politique non pas un sacerdoce, mais un métier parce que ça paye. Maire de Vierzon, environ 3.000 euros. Voiture de fonction. Bureau chauffé. Pas mal. Avec un cumul, encore autorisé quelques mois, on grimpe vite à des émoluments de petits bourgeois.


Mélenchon en tant que député européen n'est pas malheureux, lui qui dénonce un système sur lequel il vit encore. Lui qui pense être le peuple alors qu'il est au-dessus. Macron n'est pas plus "grand bourgeois" que Mélenchon ou que n'importe quel député ou sénateur, ou président d'agglo, ou maire de grande ville. En dehors des indemnités qui mettent les politiques à l'abri du besoin afin qu'ils puissent penser à autre chose, quelle est la proportion de français qui gagnent 3.000 euros par mois ? Ou 13.000 environ pour un député ? Qui profitent des avantages de la République ? 


Tous les politiques sont des bourgeois, de pouvoir et de portefeuille. Rappelons qu'il n'y a aucun ouvrier député. Que les professions libérales sont très bien représentés. Que les permanents politiques vivent de mandats successifs, certes c'est un travail, mais un travail très bien rémunéré parce que c'est le prix que veut payer la démocratie pour faire croire qu'elle existe. Alors oui, la politique à titre d'emploi principal est un signe extérieure de grande bourgeoisie. Quand bien même, ceux qui trempent dedans jusqu'au cou cherchent à tout prix à faire croire le contraire. Mélenchon comme Macron est un grand bourgeois qui a pu s'offrir, ce qui n'est pas le cas du petit peuple, une permanence payé grâce à ses mandats de député et revendu ensuite pour son propre compte. Les bourgeois, chantait Brel c'est comme les cochons...

Commenter cet article

Raslebol 07/01/2017 19:01

Dans ce pays , on devrait élire un président au SMIC mensuel( pour tous) ,de même pour les députés , et si les objectifs de leur campagne sont atteints après leur mandat, ils reçoivent chacun , le complément de leurs revenus à la fin de celui-ci, en primes d'objectifs réalisés et votés au Sénat .

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents