Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Quand les élus réécrivent ou arrangent l'histoire des législatives de 2012 sur la circonscription de Vierzon...

Publié par vierzonitude sur 16 Janvier 2017, 16:00pm

Quand les élus réécrivent ou arrangent l'histoire des législatives de 2012 sur la circonscription de Vierzon...

Le site, La maison des élus, consacre un portrait à Agnès-Sainsoulier-Bigot, vice-présidente du conseil régional et candidate socialiste sur la deuxième circonscription, celle de Vierzon. L'article évoque son parcours et en vient aux élections législatives de 2012. Comme quoi, chacun de son côté réécrit l'histoire. Ce qui donne, dans cet article ceci :  « J’arrive en deuxième position avec une très large progression du PS, mais je ne l’emporte pas. Cette campagne m’a permis de gagner en légitimité localement et au sein du Parti », explique Agnès Sinsoulier. Ce qu'on aime, c'est le je ne l'emporte pas". Sous-entendu, mais pas écrit, le P.S m'a demandé de me retirer au second tour pour laisser la place au candidat communiste, Nicolas Sansu, élu donc avec 100% des voix à cause d'un accord qui disait qu'entre deux candidat de gauche, l'un devait se désister s'il arrivait en deuxième position. Dans la seconde circonscription, depuis 2012, chacun a bien compris qu'un candidat communiste n'avait rien à voir avec un candidat socialiste !

Autre réécriture de l'histoire, ce coup-ci dans Libération, aux lendemains des élections législatives de 21012. Libé consacre un article au député fraîchement élu dans lequel, on peut encore lire : «A la tête d’une liste rassemblant toute la gauche», précise-t-il avant de rappeler qu'en juin dernier, c’est via une triangulaire avec la droite et le FN qu'il est devenu député, grâce au désistement de la candidate socialiste. On ne comprend pas très bien le coup de la liste rassemblant toute la gauche étant donné qu'il y avait une candidature socialiste... On ne comprend pas très bien non plus le coup de la triangulaire avec la droite et le F.N... On se dit que si l'histoire est ainsi réécrite, peut-on avoir vraiment confiance aux livres d'histoire ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

À droite toute 16/01/2017 20:28

De vous citer une maxime : tant que les lapins n'auront pas d'historiens, les chasseurs écriront leur histoire.
Aux plumes citoyens !

tenirbon 16/01/2017 19:07

Madame Sinsoulier, croyez bien que vos électeurs se souviennent de 2012 quand le PS vous a lachée pour faire élire M sansu qui depuis n'a eu cesse de critiquer et voter contre le gouvernement (même la prorogation de l'état d'urgence récemment). Alors cette fois j'aimerais que le PS s'engage publiquement à vous laisser participer au second tour au cas ou vous y parviendriez et M Sansu également (ce qui n'est pas gagné et c'est tant mieux) . Il y va de votre crédibilité et surtout du respect des électeurs
P.S. : cela vaut également si un représentant de JL Mélenchon est en position de l'emporter

Donatien 16/01/2017 17:51

Certains sont tellement décalés avec leur époque, tellement encore dans leur ancien monde d’après-guerre qu’ils croient que le pouvoir ne se mérite pas mais qu’il se donne en héritage sans règlement des frais ni des droits de succession. Ceux-ci vont être déçus car à Vierzon, en 2017, il va falloir le mériter et le prouver.

PS : celle qui a trahi l’électorat vierzonnais en 2012 n’a rien de plus à prouver car on connait sa trahison et elle ne mérite plus rien. Un haut fait de trahison exclut toute possibilité d’être élu. Le candidat Macron sera nettement mieux qu’elle, d’autant qu’il n’ira pas s’offrir en partage à Sansu. Un mariage blanc entre eux n’est pas envisageable. Pour valider une telle candidature, ou bien le PS n’a plus personne à présenter tant il s’est vidé ou bien Vierzon ne l’intéresse pas du tout. Dans tous les cas, nous n’allons pas élire une candidate de dernier choix ou offrir une députée non désirée au PS. Votons au moins utile, en faveur de ceux qui ont une chance.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents