Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Vague de froid : la mairie de Vierzon dénonce une rumeur et un mensonge

Publié par vierzonitude sur 16 Janvier 2017, 11:14am

Vague de froid : la mairie de Vierzon dénonce une rumeur et un mensonge

Une vague de froid arrive sur le pays, sur le Cher et sur Vierzon. "La municipalité appelle toutes les Vierzonnaises et tous les Vierzonnais a la vigilance face à toutes les rumeurs qui circulent à nouveau en ville sur de nombreux sujets", peut-on lire sur la page Facebook de la ville de Vierzon. "Annoncer une vague de froid alors qu'il ne neige même pas et que les températures sont positives est un mensonge", assure la majorité. "Les rumeurs ça suffit !" dénoncent encore les élus. Les températures ne baisseront pas !" Un peu plus tard dans la matinée, la ville de Vierzon s'est ravisée, en invoquant une erreur technique. Elle avait compris que c'est la CGT qui avait annoncé une vague de froid. En fait, c'était Météo-France.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joachim 16/01/2017 13:40

Maîtresse ! Maîtresse ! Ils font rien que de nous embêter avec leurs rumeurs et leurs complots et ça nous met de mauvaise humeur !

Ce dont Vierzon a besoin, ce n'est pas de pleureuses restées coincées au stade de l'enfance, toujours aptes à gémir et jamais à agir, mais d'un leader (homme ou femme) capable de prendre les problèmes à bras le corps et de les résoudre. Un leader de combat, surtout pas d'apparat, qui monte au charbon sans accuser les autres de ses propres échecs, et qui occupe le terrain jour et nuit en ne restant pas enfermé dans ses petits bureaux ou ne sortant que pour couper des rubans. Pas d'un leader en costume, cravate et petites chaussures vernies, mais d'un leader en treillis et rangers capable de motiver sa ville et d'entraîner tout le monde derrière lui. D'un leader créatif capable d'inventer et non d'un perroquet répétant en boucle les monologues d'un parti entendus depuis sa jeune enfance. D'un leader à caractéristique humaniste désintéressé des indemnités de fonction.
En juin prochain, il faudra voter pour celle ou celui qui s'approchera au plus près de cette description qui devient, à partir de ce jour, le cahier des charges à remplir pour les candidats vierzonnais.

Comment pourra-t-on reconnaître ce personnage ? C'est simple, à partir de maintenant, on ne l'entendra plus se plaindre et rejeter la faute sur les autres, il ne parlera jamais de complots ou de rumeurs, ces discours seront nouveaux, propres à lui et non à un parti, et il ne se contentera pas de déclarations chic et choc dans les médias et sur des tracts. Au contraire, au cours du dernier mois précèdent les élections, il occupera le terrain 30 jours à faire du porte-à-porte auprès des électeurs et 30 nuits à accompagner les véhicules de police veillant sur notre sécurité. Si un tel candidat possède ce profil, il pourra prétendre à un CDI de député.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents