Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Vierzon, 23% de taux de vacance commerciale, un tiers de commerces perdu en 15 ans

Publié par vierzonitude sur 28 Janvier 2017, 09:54am

26 centres-ville, en France ont un taux de vacance de plus de 15%

En région Centre-Val-de-Loire, Dreux cumule 19% de vacance commerciale, Vierzon 23%

En quinze ans, Vierzon a perdu environ un tiers de ses commerces.

Dimanche, France 3 Centre-Val-de-Loire diffuse une émission sur la raréfaction des commerces dans les centres-villes. Bonne idée ! D'autant plus que François Dumon, conseiller municipal chargé du commerce intervient dans cette émission à voir absolument.

Mais surtout, il y a le témoignage de Pascale, l'une des dernières commerçantes de la rue Joffre, explique la voix-off du reportage. Pascale qui, selon France 3, de devrait pas aller au-delà de l'année 2017, en matière d'activité : "La rue étant un petit peu déserte, ce n'est pas facile autrement de travailler. Je suis complètement dégoûtée de voir l'activité se dégrader donc je ne vais pas rester là à jouer à la marchande", explique-t-elle. Pour France 3, squat et trafic de drogue ont eu raison de la rue Joffre, en plus de la fermeture des commerces.

 

Nicolas Lesage, vice-président de l'office du commerce explique les difficultés de Vierzon ainsi : "Quand les gens n'ont pas de travail, avec un taux de chômage extrêmement élevé et une forte population désoeuvrée en centre-ville, ça génère peu ou prou des problèmes de sécurité."

François Dumon en veut à l'Orée de Sologne. Il explique que cette "zone en place à la périphérie de Vierzon", a plombé le centre-ville car "rien n'a été prévu pour le centre-ville créant ainsi un déséquilibre. Pour rééquilibrer, c'est très compliqué à faire. Nous allons changer la physionomie du centre de Vierzon, reprendre des pas-de-porte pour les relouer, cela demande du temps."

Le délégué au commerce explique aussi que sur des conseils avisés, "on a remis des commerces dans la rue principale", sous-entendu l'avenue de la République. Or, il oublie de préciser que c'est au détriment de la rue Joffre et de la place Foch que ce repeuplement a eu lieu. Comme quoi, une cause politique est bien aussi à l'origine de l'état de cette rue piétonne pour laquelle, l'élu entend donner "une autre orientation". 

Autre sujet intéressant que François Dumon a abordé : les fameuses commissions départementale d'activité commerciale (CDAC) qui allouent des mètres carrés supplémentaires. L'élu critique le système mais s'il est contre la multiplication des mètres carrés supplémentaires notamment à l'Orée de Sologne et autour d'Intermarché, il a quand donné donné un avis favorable à la création de 4.600 mètres carrés supplémentaires de commerces autour de l'hypermarché Leclerc en 2014 (les travaux n'ont toujours pas commencé).

 

 

 

 

Commenter cet article

pourquoi 29/01/2017 04:41

faut-il toujours nous la jouer "il faut du temps bla bla"... mossieur le président se moque de nous ou alors il préfère aller à la pêche et profiter de son salaire confortable d'élu à l'abri du besoin jusqu'à la fin de ses jours? vierzon se dégrade urgeeeeeemmmment mais il faut faire des petites bidouilles à la vitesse d'un escargot pour arranger les choses...

pourquoi 29/01/2017 04:39

et comment chateauroux arrive à obliger les grandes surfaces à aussi créer des petits commerces de proximité en centre-ville???

visiteur 28/01/2017 15:18

Les difficultés des commerces à Vierzon va devenir un marronnier pour les journalistes

Macha 28/01/2017 20:21

Les difficultés.....va ou les difficultés....vont ???? Quand en permanence on veut railler, il faut être clean ! Et puis, je trouve ce genre de commentaires dénué de tout intérêt.

Jag 28/01/2017 11:05

On ne peut pas se vanter de faire quelque chose et n'être responsable de rien.
Ils pourraient en échange des m2 autorisés en périphérie, obliger les grandes surfaces à créer un magasin dans le centre ville pour garder l'activité et permettre un accès à ceux qui n'ont pas de voiture.
Mais pour ceci, il ne faut pas se donner aux grandes surfaces...voir pire..

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents