Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Vieux-Domaine : le terrain des gens du voyage évacué d'ici à la fin du mois

Publié par vierzonitude sur 3 Janvier 2017, 18:49pm

"Les premières caravanes étaient arrivées, il y a cinq ans. Une aire temporaire en attendant l'aménagement d'une aire définitive comme l'exige la loi. Mais aucun terrain n'a été trouvé", explique France Bleu Berry.

"Les premières caravanes étaient arrivées, il y a cinq ans. Une aire temporaire en attendant l'aménagement d'une aire définitive comme l'exige la loi. Mais aucun terrain n'a été trouvé", explique France Bleu Berry.

France Bleu Berry l'annonce  : " la vingtaine de caravanes va être déplacée d'ici la fin du mois", celle qui stationne sur le terrain des gens du voyage, au Vieux-Domaine, juste à côté du garage qui, récemment, a retrouvé une voiture brûlée chez lui. Le reportage de France Bleu Berry est édifiant : 

"François Dumon, le président de la communauté de communes Vierzon Sologne Berry, ne s'en cache pas : ce sont bien les derniers faits-divers qui l'ont poussé à prendre cette décision extrême de fermeture. Le 19 décembre, le garagiste retrouvait une voiture brûlée sur son parking, après avoir été cambriolé en juillet ; une autre entreprise a même essuyé un tir par balle dans une de ses vitres. Son patron avait fait des remontrances à des enfants de l'aire d'accueil. Aucun ne veut témoigner au micro de peur de représailles. Une certaine tension qui pourrait conduire à l'irréparable. D'où ce choix de fermer cette aire d'accueil."

La peinture tire sur le Zola : " Dès qu'il pleut, c'est la gadoue. Une épave de voiture reste là, sans roue. Certains enfants ne sont pas scolarisés. Les conditions de vie sont difficiles. Christelle vit dans l'une des caravanes et explique que l'aire est envahie de rats, dès la nuit tombée : "Ils rongent même les joints d'étancheité des caravanes. Christelle se dit prête à partir pour échapper à ce taudis. Elle est prête à payer un loyer journalier pour vivre décemment sur une aire définitive. La jeune femme va même visiter une maison demain pour s'abriter sous un vrai toit. Le souci, c'est qu'aucun terrain n'est pour l'instant clairement identifié pour cette zone d'accueil définitive."

La radio ajoute : "François Dumon veut néanmoins se montrer confiant et espère engager des travaux d'aménagement d'une nouvelle aire, aux normes dans le courant de l'année. En attendant, plusieurs terrains temporaires ont tout de même été repérés : l'une des difficultés à Vierzon, outre les riverains à convaincre, c'est que de nombreux terrains sont inondables. Christelle reconnait que certaines familles posent problème, mais elle refuse que l'on fasse des amalgames. "Je comprends que les entreprises veuillent travailler en paix, mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac" explique la jeune femme. La police procède régulièrement à des arrestations mais la justice se retrouve bien impuissante lorsqu'il s'agit de mineurs, souvent récidivistes."

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents