Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Y-aura-t-il encore des serres municipales en 2017 ?

Publié par vierzonitude sur 2 Janvier 2017, 10:00am

Y-aura-t-il encore des serres municipales en 2017 ?

Même la CGT, à Vierzon, peut être touchée en plein coeur. C'est dire si la situation financière de la ville de Vierzon est grave. Avant, les châteaux forts cégétistes étaient épargnés, entre copains, on se faisait des fleurs. Mais là, ça tombe même chez eux, les mauvaises nouvelles. Même les serres municipales ne sont pas garanties de passer l'année 2017. Heureusement que les chiens du refuge municipal ne sont pas syndiqués, sinon, il seraient passés sous les ciseaux municipaux. Là, on n'est pas sûr que la production de fleurs municipales fasse de vieux os. Pas grave, la ville achètera ce dont elle a besoin à Bolloré et à son nouveau service Fleurs'lib. Comme à Vierzon, on aime les grands groupes capitalistes, autant y aller à fond. Car, on est certain, et c'est un comble à Vierzon, de retrouver Véolia installée confortablement dans de nouveaux locaux au parc technologique de Sologne grâce au concours gracieux de la Société d'économie mixte de Vierzon que de retrouver les serres municipales à la fin de l'année. C'est pour ça que les camarades cégétistes sont verts : leur maire fait plus de courbettes au grand capital dont il en dénonce pourtant les perversions sur son banc de député qu'à eux mêmes, des potes locaux, en plus. Qui votent pour lui.

Qui fleurissent les giratoires et les espaces verts de la ville. Qui cachent la misère de la rue Joffre derrière des  brassées de houx. Quelle injustice. Vierzonitude obligée de défendre la veuve et la CGT maintenant, mais c'est que la municipalité vierzonnaise nous les aura toute faite. Alors, pour 2017, Vierzonitude va défendre les serres municipales parce qu'il n'est pas normal qu'un service municipal passe à la trappe pendant que la communauté de communes dilapide de l'argent public dans le ventre d'entreprises privées et que la ville de Vierzon fasse les yeux doux à Véolia. Avouez que c'est à ne plus rien y comprendre. Autant demander à Mélenchon de soutenir Emmanuel Macron ! On n'est jamais au bout de ses surprises, à Vierzon. Mais on préfère que la municipalité fasse une fleur aux serres municipales, c'est plus logique de cette façon.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

AnonymE 03/01/2017 19:21

peut-être la commune pourrait-elle revendre 1 ou 2 rond-points, ou 1 tourne à gauche si cher à l'achat, ça ferait rentrer un peu d'argent…

Camille 02/01/2017 14:43

D'autant que les fleurs municipales représentent la dernière chose qui reste belle à Vierzon. Pas question de nous les enlever. Et le meilleur moyen pour obtenir gain de cause est de ne pas renouveler le député actuel. Ce sera un très bon avertissement pour les municipales de 2020. Nous avons des moyens de pression légaux et démocratiques, utilisons-les en notre faveur. Affamons-les en distribuant nos voix à d'autres. De toutes façons, ça ne peut pas être pire.

Lusor 02/01/2017 11:59

Pourquoi croyez-vous que le chrysanthème qui a trouvé refuge depuis plus d'un mois sur le toit d'un bâtiment SNCF refuse d'en redescendre ? C'est parce que ce pot de fleurs sait très bien que s'il retourne hiberner dans les serres municipales, il n'est plus du tout certain d'en ressortir un jour ! Sur son toit au moins, les 27 050 vierzonnais restant peuvent continuer à le voir, notamment le député qui chaque semaine prend son train pour Paris.

Archives

Articles récents