Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


C'est dingue avec quel naturel certains jettent leurs pelures par terre !

Publié par vierzonitude sur 8 Février 2017, 09:39am

C'est dingue avec quel naturel certains jettent leurs pelures par terre !

Il y a un gouffre infranchissable d'incompréhension entre ce jeune homme qui, ce lundi matin, à la gare de Vierzon, balance par terre, l'emballage plastique de son paquet de clopes et la nécessité de ne pas le faire. Le geste n'a aucune acidité, aucun relent de vengeance ou d'insoumission. Non, le geste est pur, dénué d'arrière-pensée, c'est un automatisme en fait. Le jeune homme déshabille son paquet de cigarettes et balance ses fringues par terre.

On pourrait penser qu'il fait ça chez lui mais il doit avoir plus de respect pour ses vêtements que pour le trottoir de la gare vierzonnaise. Il aurait pu, tout aussi bien, chercher une poubelle pour mettre son détritus dedans, mais non. L'automatisme, c'est à dire ce que son cerveau ordonne à ses gestes, sans passer par aucun filtre, y compris celui de la réflexion, c'est de balancer sa pelure par terre. Et ce geste questionne forcément. Est-ce qu'on doit intervenir en lui faisant remarquer que le papier serait mieux dans la poubelle que par terre ?

Faut-il lui mettre une claque derrière la tête pour décoller ses neurones de la purée de pois dans laquelle ils flottent ? Faut-il le forcer à ramasser sa pelure, nettoyer le pavé avec sa langue ? Faut-il passer sur cette incivilité abrutissante qui est un manque de jenfoutisme crasse et un signe clinique de fainéantise génétique ? Faut-il y mettre son pied au cul pour qu'il comprenne à quel point ce geste-là en appelle d'autres du même acabit et que, dans une ville, c'est-à-dire une société locale, ce genre de geste-là est nocif car ils en entraînent d'autres du même tonneau et que ça devient carrément le bordel ?

Ce qui est frappant, c'est le naturel du geste, comme s'il n'existait aucune autre solution humaine. Comme si, en effet, la seule alternative au bonheur de décapsuler son paquet de cigarettes, c'était ensuite d'éprouver un bonheur indicible en laissant tomber le morceau de plastique mou à terre. Comme si, cette incivilité par manque d'éducation et de respect, était le pendant à la joie de tirer sur sa tige. C'est triste d'être arrivé à penser ainsi parce qu'une poignée de cerveaux rabougris ne sont pas capables d'élaborer un tant soit peu, un début de cheminement intellectuel qui les empêcherait de jeter leurs détritus sur les trottoirs vierzonnais. Oui, ça va, on sait il-n-y-a-pas-qu-à-Vi-er-zon-! Oui mais on est à Vierzon, bordel ! Et la ville a suffisamment de problèmes pour ne pas en rajouter ! 

Commenter cet article

Andrée 08/02/2017 07:36

J'espère que le jeune homme lit ( s'il sait lire" )ce blog et qu'il se reconnaitra !!!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents