Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Faites la promotion des commerces que vous fréquentez : la maison de la presse

Publié par vierzonitude sur 12 Février 2017, 07:30am

Les commerces fermés sont une plaie pour les commerces qui restent ouverts. C'est pour cette raison que Vierzonitude lance une opération de promotion des commerces vierzonnais à travers celles et ceux qui les fréquentent. Rien de tel pour redonner le moral aux commerces qui sont encore ouverts et qui accueillent leurs clients. Soit vous envoyez un selfie avec votre commerçante ou commerçant préféré ou une photo du commerçant ou la vitrine  à vierzonattitude@gmail.com avec un petit mot sympa que nous publierons, soit vous laissez un message sur la page Facebook de Vierzonitude. Allez, on se jette à l'eau avec la Maison de la presse de Vierzon.

Faites la promotion des commerces que vous fréquentez : la maison de la presse

On l'appelle, Jean, ça tombe bien, il s'appelle comme ça. Il y a aussi Cécile, Nadine et Valérie. La maison de la presse de Vierzon, c'est une seconde famille. Il ne manque plus qu'une table, des chaises, un café et on s'installerait volontiers pour lire le canard qu'on vient d'acheter ou le bouquin qu'on vient de s'offrir. C'est précieux, la convivialité, dans un commerce. Surtout celui-là, une maison de la presse, où chacun passe pour un achat précis, un stylo, un carnet, le dernier Goncourt, son journal préféré, ça fourmille d'envies de débattre, de discuter, de s'amarrer à un comptoir, s'il y en avait un, on le ferait. C'est fou ce que se croisent, dans ce lieu, des gens différents. Ils se retrouvent, pour discuter, de tout, de rien, de l'actu. Le samedi, jour de marché, les discussions s'étirent comme un élastique, normal, on rencontre là-bas des gens qu'on ne voit qu'une fois par semaine ! On échange, on bavarde. Ca fait la queue à la caisse. C'est le dernier temple du papier avant que le numérique nous bouffe tout cru. Et la maison de la presse, c'est bien plus qu'un simple commerce. C'est le pivot d'une société entière où la presque intégralité de la presse papier s'étale sur les longs rayonnages. Et comme un hasard n'arrive jamais seul, un vendeur de presse et de bouquins rue Voltaire, c'est plus que symbolique non !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents