Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


La réalité vierzonnaise de 2015 confrontée à celle d 'aujourd'hui !

Publié par vierzonitude sur 27 Février 2017, 10:02am

En avril 2015, le délégué au commerce, François Dumon, rédigeait une réponse au président de Vierzon.Com, Nicolas Lesage qui avait publié lui-même une lettre ouverte critique à propos de l'action municipale. Presque deux ans plus tard, il est bon de mettre en perspective la réponse de François Dumon, avec la réalité vierzonnaise. Bien sûr, Vierzonitude a procédé à des choix, dans le courrier, c'est pourquoi, Vierzonitude republie la réponse pour que les lecteurs puissent aussi se faire une opinion par eux-mêmes.

La réalité vierzonnaise de 2015 confrontée à celle d 'aujourd'hui !

Si l'on en croit les propos de François Dumon, 14 commerces ont ouvert quand 7 ont fermé. Sans doute a-t-il raison, nous n'avons pas les chiffres de cette période précise; Ce qui est intéressant, c'est la suite, quand l'élu parle de de la rue Joffre, en difficulté (doux euphémisme) et "convenez que nous avons réussi à redonner vie à l'avenue de la République et à la place Foch". L'élu ne précise pas la politique dévastatrice qui consiste à vider les rues adjacentes pour remplir l'avenue de la République. Quant à la place Foch, résumons depuis 2015 : une boulangerie fermée, le café fermé, la boutique de cigarettes fermée, des locaux toujours vacants (ex-restaurant indien, ex-agence immobilière) et la boutique Orange qui devient l'annexe d'une enseigne discount !

La réalité vierzonnaise de 2015 confrontée à celle d 'aujourd'hui !

Hormis la Caisse des dépôts et des consignations qui est un opérateur public, on aimerait savoir qui sont ces opérateurs privés qui s'intéressent au centre-ville ? Le promoteur qui volait racheter l'ex-Gifi et qu'on a vu dans une émission de M6 ?

La réalité vierzonnaise de 2015 confrontée à celle d 'aujourd'hui !

C'est bien le cas pourtant, les commerçants sont sous tutelle avec l'Office MUNICIPAL du commerce et de l'artisanat de Vierzon, la voix de son maître qui ne communique que sur les commerces qui ouvrent et ne s'interrogent que très très peu sur les commerces qui ferment, d'ailleurs, ils n'apparaissent jamais sur la page Facebook de l'office du commerce.

La réalité vierzonnaise de 2015 confrontée à celle d 'aujourd'hui !

Cette réponse est excellente car, en avril 2015, l'élu savait déjà que la Sem Territoria n'avait plus le droit d'investir et que son obsolescence était déjà programmée... La critique est parfaitement justifiée et l'art de maintenir la Sem Territoria à flot baucoup plus difficile...

La réalité vierzonnaise de 2015 confrontée à celle d 'aujourd'hui !

Où sont les quatre atelier-relais ? Nous n'en avons vu que deux, réservés d'ailleurs à des entreprises déjà existantes dont l'une est un sous-traitant de la ville de Vierzon. Où sont les deux entreprises qui ont signé sur l'ex-site LFM ? Le garage Renault était déjà installée en avril 2015. Il y a le cabinet de vétérinaire et l'autre entreprise où est-elle ?

La réalité vierzonnaise de 2015 confrontée à celle d 'aujourd'hui !

C'est vrai qu'on voit l'efficacité de ses mesures dans l'article du Figaro...

La réalité vierzonnaise de 2015 confrontée à celle d 'aujourd'hui !

Et qui va demander le remboursement des sommes englouties (argent public des contribuables vierzonnais) à la Sem-Territoria, congédiée avant de finir d'avoir accompli son oeuvre sur Vierzon (plus de 5 millions d'euros d'argent public au minimum).

Commenter cet article

Les Amis de Jacques 27/02/2017 13:09

"L'ensemble de ces investissements privés ont été rendus possibles....". Le sujet du verbe rendre est l'ensemble et non pas ces investissements. Ces investissements est complément de nom à ensemble. Donc: "L'ensemble de ces investissements privés a été rendu possible...". Quand on n'a pas le niveau on fait des conneries. Et comment voulez-vous qu'avec des dirigeants à faible niveau, Vierzon puisse s'en tirer ? Non, il faut les changer !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents