Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Ne plus voter est un acte politique

Publié par vierzonitude sur 14 Avril 2017, 16:44pm

Ne plus voter est un acte politique

"Ne plus voter est un acte politique, et non plus la marque d'un désintérêt pour la politique", écrit Alexandre Jardin, dans son dernier livre "Révoltons-nous". Le philosophe, Michel Onfray, explique une fois de plus, pourquoi il ne votera pas aux prochaines élections. Il le dit également dans la préface d'un livre qui va sortir prochainement "No vote" et qui annonce la couleur : "Un geste démocratique nécessaire." 

Non, les abstentionnistes ne sont pas des feignants ou des désintéressés de la politique. Au contraire, Vierzonitude pense comme Alexandre Jardin, l'abstention est un acte politique, beaucoup plus politique que le vote blanc que les élus ne veulent pas reconnaître comme tel, et on comprend pourquoi. L'abstention est beaucoup plus politique que voter Front national ou "l'homme providentiel", comme le souligne Michel Onfray qui souligne que ça ne marche pas. On entend beaucoup parler du "système" dans lequel s'englue les hommes politiques et qui veulent nous faire croire qu'ils n'en sont pas.


En fait, les électeurs sont des gens méritants autant que les élus sont des gens irritants. Ils passent, à chaque fois, de déceptions profondes en excitation singulière pour un candidat qui promet de résoudre tous les problèmes d'un claquement de doigt et se fait fort de prendre les décisions qu'ils n'a prises dès lors qu'il était au pouvoir. La démocratie est un immense foutage de gueule et combien d'électeurs tombent encore dans le panneau aujourd'hui. Bien sûr, on peut préférer la bouille joviale de Macron aux sourcils sombres de Fillon, le verbe guillotinant de Mélenchon aux esgourdes socialistes de Hamon, on peut s'enflammer pour un candidat qui promet monts et merveilles, et demain, la déception balaiera nos humeurs badines et nos espoirs au trente-sixième dessous.

L'abstention est donc un acte politique, parce que délibérément, on met en danger un droit acquis, mais bien moins qu'en votant Front national ou en désignant un candidat qui se dit "hors-système", et qui a fait sa carrière dans la politique, au frais du contribuable. Ceux qui refusent le système, ce sont les abstentionnistes. Car ceux qui votent F.N l'entretiennent, ceux qui votent acceptent de ne rien remettre en cause car ils comptent, une fois de plus, sur quelqu'un d'autre pour leur apporter la solution qu'ils ont eux-mêmes.

Vierzonitude reviendra régulièrement sur cette notion d'abstentionnisme et engage dès lors le débat. Oh, bien sûr, nous aurons droit à cette phrase "il y en qui sont morts pour que tu puisses voter". Oui, et combien meurent encore de ceux qui votent pour le système ? il ne s'agit pas de faire flotter le drapeau noir à nos fenêtres, il s'agit de s'arrêter un instant, de suspendre son bras dans l'air et de réfléchir au moyen collectif que les élus soient nos obligés et non l'inverse.

Commenter cet article

QUENTIN 15/04/2017 07:39

Ne pas participer à des élections, c'est favoriser la prise de pouvoir par un individu qui n'aura aucune légitimité. Et puis oui certains en sont morts de vouloir voter, mais il est faux de dire que certains meurent encore de voter. La citoyenneté c'est de voter, pour ceux qui veulent changer cette 5ème République qui favorise les notables et ce système obsolète à rejeter. Ce n'est pas le politique qui est à rejeter, mais les règles qui ont été écrites en 1959 par un Président qui voulait les pleins pouvoirs : De Gaulle !

Cassandre 18/02/2017 23:50

Si les chiens sont en train d’aboyer, c’est parce qu’on marche

Les Amis de Jacques 15/02/2017 21:01

Bravo à Andrée et Jag. Nous sommes entièrement d'accord avec eux.

Cassandre 17/02/2017 19:51

“L'homme, comme le perroquet, est friand des idées qui le tuent.”
Jean Rostand / Pages d'un moraliste

Andrée 15/02/2017 14:04

D'accord avec Jag. un acte utile : c'est faire en sorte que notre maire ne soit pas réélu ainsi que ses colistiers.

Cassandre 17/02/2017 20:08

L'esprit actif amène les idées, le flâneur les saisit au passage.
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)

Jag 15/02/2017 10:28

C'est peut-être un acte politique, encore que cela reste à démontrer, mais surtout un acte inutile, car celui qui gagnera l'élection sera élu sans aucune restriction. Donc ou est l'intérêt ?

Cassandre 17/02/2017 03:53

L'intérêt est de ne plus collaborer pour la délégation de notre propre pouvoir. Ne pas donner sa voix c'est garder sa parole, parler et pouvoir agir. S'écarter de la grande mascarade et ne pas être déçu par les promesses qui n'engagent que ceux qui y croient, car c'est bien un systéme de croyance qui vous fait voter et permet aprés avoir fait votre " devoir citoyen" de ne plus intervenir dans les questions , la gestion et les affaires de la cité, et même qui vous interdit de le faire , voilà la démocrature

Car enfin je vous donne un secret , vous ne serez jamais un citoyen avec ce systeme , il a été crée pour cela. Vous serez au mieux un laquai , au pire un esclave et clairement le dindon de la farce. Je suis trop démocrate pour participer à cette démocrature . Trop respectueux de la démocratie pour qualifier le dogme de l'escroquerie actuelle par ce nom.

Ce qui est inutile, nuisible et dangereuse , c'est donc bien votre collaboration à une chose obsoléte. Celui qui sera élu et ultra minoritaire ne sera plus légitime, obtenir sa révocation et ne pas remettre un kalif à la place du kalif, is no good.

Devenir enfin, et une bonne fois pour toute , des citoyens entier , et non plus des enfants administrés qui n'ont pas eu le courage de couper le cordon ombilical de leur alliénation , négation , ou soumission.

Vous savez, ceux et celles qui désident, obeïsent aux principes qu'ils ont choisi ensemble démocratiquement , et refusent les lois éxogénes , seul ceux là méritent le nom de citoyen.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents